Petit piment

de Alain Mabanckou (2015)

Synopsis

Moyenne

13.9

33 votes

MOYEN

Jeune orphelin de Pointe-Noire, Petit Piment effectue sa scolarité dans une institution placée sous l’autorité abusive et corrompue de Dieudonné Ngoulmoumako. Arrive bientôt la révolution socialiste, les cartes sont redistribuées. L’aventure commence. Elle le conduira notamment chez Maman Fiat 500 et ses dix filles, et la vie semble enfin lui sourire dans la gaité quotidienne de cette maison pas si close que ça, où il rend toutes sortes de services. Jusqu’à ce que ce bonheur s’écroule. Petit Piment finit par perdre la tête, mais pas le nord : il sait qu’il a une vengeance à prendre contre celui qui a brisé son destin.

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2017 Editions Points

Française Langue française | 233 pages | ISBN : 9782757861882

2016 [Audiobook] Editions Sixtrid

Française Langue française | Lu par Alain Mabanckou | Durée : 355 min | ISBN : 3358950003075

2015 Editions Seuil

Française Langue française | 288 pages | Sortie : 20 Août 2015 | ISBN : 9782021125092

D'autres livres dans ce genre

10 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • joyeux-drille Le 27 Août 2015 à 20:57
    Décidément, la folie plane sur mes lectures du moment ! Comme l'imagination, d'ailleurs. Petit Piment, c'est un cousin éloigné de Verre-Cassé, autre personnage emblématique de l'auteur. On retrouve la même verbe, la même fantaisie, la même passion pour la littérature. On ne sait pas vraiment où l'on va, jusqu'aux dernières lignes qui éclairent tout. Et, en filigrane, 50 ans d'histoire du Congo.
  • MissPetoncle Le 20 Mars 2017 à 11:21
    Une lecture qui me laisse assez perplexe: j'ai eu du mal à rentrer dedans, puis j'ai beaucoup aimé cette autobiographie truculente, jusqu'au dernier tiers du livre qui a nouveau m'a laissée complètement de marbre.
  • anisette Le 26 Mars 2020 à 17:44
    J'ai bien aimé l'histoire et les personnages, la description de la vie à l'orphelinat puis à Pointe-Noire (à part peut-être les personnages féminins qui racontent leurs vies soudainement dans des monologues de 4 pages: pourquoi? les personnages masculins sont mieux construits). La fin arrive brutalement, je l'ai trouvée assez décevante.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !