L'Olympe des infortunes

de Yasmina Khadra (2010)

Synopsis

Moyenne

14.3

48 votes

MOYEN

Coincée entre une décharge publique et la mer, hors du temps et de toute géographie, l'Olympe des Infortunes est un terrain vague peuplé de vagabonds et de laissés-pour-compte ayant choisi de tourner le dos à la société.
Là vivent Ach le Borgne, Junior le Simplet, Mama la Fantomatique, le Pacha, sa cour de soûlards et bien d'autres personnages aussi obscurs qu'attachants. C'est un pays de mirages et de grande solitude où toutes les hontes sont bues comme sont tus les secrets les plus terribles. Ach le Borgne, aussi appelé 'le Musicien' parce qu'il sait, en quelques accords de banjo, faire chanter la lune, a pris sous son aile un jeune et naïf va-nu-pieds qui lui voue une admiration sans limites. Auprès de Ach, Junior s'initie à la philosophie des Horr. Le Horr est un clochard volontaire qui a pris le parti de vivre en marge de la ville en rejetant toutes ses valeurs : argent, travail, famille.
Refusant jusqu'à la mendicité, le Horr se croit libre de toute attache. Mais lorsqu'une affection, souvent plus profonde qu'il n'y paraît, vient à naître entre les membres de cette communauté d'ivrognes et de bras-cassés, tout détachement s'avère alors bien illusoire.

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2011 Editions Pocket

Française Langue française | 188 pages | ISBN : 2266205293

2010 Editions Julliard (Roman)

Française Langue française | 232 pages | ISBN : 226001822X

2010 Editions France Loisirs

Française Langue française | 232 pages

D'autres livres dans ce genre

12 commentaires

  • camille Le 17 Décembre 2010 à 16:55
    je n'ai pas du tout accroché malgres la beauté du texte!je n'ai meme pas pu le finir tellement je m'ennuyais devant ce livre... si vous voulez lire du yasmina khadra ne commencez pas par l'olympe des infortunes, vous riqueriez d'etre decu alors que cette auteur vaut vraiment le coup!
  • Delcyfaro Le 05 Février 2011 à 21:41
    Tout le charme des livres de Yasmina Khadra au service d'un sujet pas forcement facile à aborder
  • quartier-livre Le 26 Février 2011 à 16:00
    Beaucoup de lieux communs et des envolées lyriques pas toujours bienvenues... Décevant
  • letteratura Le 19 Mars 2011 à 15:25
    Un beau livre qui parle de tout et de rien ,j'ai aimé
  • Ewatoppno Le 27 Décembre 2011 à 12:36
    Un texte qui est très long à se mettre en place (plus de la moitié du livre) et on a l'impression dérangeante de faire du voyeurrisme. De plus on ne sait pas où l'auteur veut nous emmener, je me suis ennuyée durand toute la 1ère partie. La seconde est mieux (morale) mais toujours aussi lente.
  • bookemixer Le 09 Novembre 2012 à 10:06
    Que de sentiments, de métaphores sur les relations humaines, l'amour, la paix, et la ville et son manque d'humanité. Excellent ouvrage, encore une fois, de cet auteur !
  • Thimalda Le 22 Juin 2016 à 19:20
    Un très gros coup de cœur pour moi. Le livre se lit (trop) vite et l'écriture de l'auteur est vraiment sympas. Hâte de découvrir d'autre livre de cet écrivain !
  • tassasharesthiswithyou Le 29 Juillet 2017 à 15:14
    Formidable conte !
  • sagweste Le 13 Novembre 2018 à 14:27
    Nous ne savons pas où nous nous trouvons, quelle ville affleure ce terrain ni en quelle année, cela accentue cette intemporalité mais renforce l’humanité de tous ceux qui vivent là. Le lecteur n’a plus qu’à les suivre, les écouter, partager leur quotidien. Ach le borgne et Junior seront au centre de cette histoire, étirant et recentrant les fils d’amitié, partageant des leçons de vie.
  • isalitdeslivres Le 29 Mars 2019 à 21:59
    On a affaire à des rejettés de la société de pauvres âmes abîmés qui essaient de survivre. Beaucoup de réflexions autour de la fraternités entre les êtres humains et autour du matériel et de l'importance qu'il peut prendre dans nos vies. De la culpabilité aussi. Un très beau roman comme toujours
  • Duna Le 30 Avril 2019 à 13:48
    Dur et tendre, fol et sage. Une fable un peu hallucinée, très désespérée, mais tout aussi touchante, drôle parfois. Un joli voyage au pays où le Borgne est roi.
  • softyfristy Le 06 Octobre 2019 à 14:03
    j'aime l'ecriture de cet auteur. Ici, il évoque les laissés pour compte, ceux qui vivent en dehors de la société, de la ville. Contraste entre une sociéte de sur-consommation, La Ville et une société où il n'y a rien sauf l'humanité et la fraternité de ceux qui y vivent, Le Terrain-vague.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !