La Machine molle, Le Ticket qui explosa, Nova Express

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Après avoir achevé Le Festin nu, William Burroughs s'est lancé dans une longue période expérimentale. Dans la petite chambre du Beat Hotel de la rue Gît-le-Coeur, où il s'est installé, naît le projet d'une oeuvre ambitieuse et risquée qui prend la forme d'un triptyque : La Machine molle, qui paraît en 1961, Le Ticket qui explosa, écrit cette même année, et Nova Express, écrit en 1964. "Je tente de créer une mythologie nouvelle pour l'ère spatiale. Je sens que les vieilles mythologies sont définitivement brisées et ne sont pas adaptées au temps présent", disait Burroughs au sujet de cette trilogie. Norman Mailer y voyait "un Enfer qui peut-être nous attend, produit final et apogée de la révolution scientifique". Comme Dante et Milton, Burroughs s'est employé à représenter la position de l'homme dans l'univers - une position intenable, déchirante et absurde.

Titre original : The cut-up trilogy: The Soft Machine, The Ticket That Exploded, Nova Express (1964)

1 édition pour ce livre

2011 Editions Christian Bourgois (Titres)

Française Langue française | Traduit par Gérard-Georges Lemaire | 650 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !