La vallée des fleurs

Synopsis

Moyenne

15.0

13 votes

BON

Elle vit à Nuuk, la capitale du Groenland. Elle est inuite, jeune, moderne et pleine d’humour. Elle est amoureuse de sa copine. Elle a été acceptée à l’Université d’Aarhus au Danemark et va enfin sortir du nid familial. Mais l’arrivée sur le continent réveille en elle une souffrance muette, une fêlure qui tue lentement le goût de vivre. Un événement tragique dans sa belle-famille la rappelle opportunément dans l’est du Groenland, au pied de la Vallée des Fleurs où, contre toute attente, la beauté des montagnes déclenche chez elle le début d’une rupture radicale. Elle, qui enfant avait sauté d’une fenêtre pour s’envoler, va chercher à retrouver à tout prix sa liberté perdue.

Après le succès international de Homo sapienne, Niviaq Korneliussen revient avec un chef-d’œuvre d’hypersensibilité et d’audace dans lequel elle aborde de front le difficile sujet des épidémies de suicide qui touchent son pays natal.

1 édition pour ce livre

2022 Editions La Peuplade

Française Langue française | 384 pages | Sortie : 20 janvier 2022 | ISBN : 9782925141105

D'autres livres dans ce genre

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • L_ourse_bibliophile Le 01 Mars 2022 à 08:37
    Malgré toutes les qualités de ce roman intimiste et mélancolique, il ne m’a pas totalement convaincue, contrairement à son grand frère. La faute à des longueurs qui m’ont parfois ennuyée ? Cela reste une bonne lecture, mais qui, le temps passant, me laissera rapidement davantage une impression – de malaise et de mort – que de réels souvenirs.
  • Clawdeen_Wolf Le 06 Mars 2022 à 13:08
    J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher au personnage principal (qui est un vrai cas, disons le) difficile à comprendre et apprécier... Beaucoup de longueurs et assez déprimant.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 22 Avril 2022 à 11:07
    Un roman groenlandais, je crois que c’est une première pour moi. Islandais, danois, suédois, oui, mais groenlandais, pas jusqu’à présent. Je dois dire que j’ai eu du mal au départ avec anaanaa (la mère), ataataa (le père) et anaa (la grand-mère). Nous ne saurons jamais le prénom de la narratrice, qui raconte son départ pour l’université au Danemark et son amour pour Maliina.
  • Lianescente Le 08 Juin 2022 à 22:43
    Un histoire qui se concentre sur le suicide, grand fléau au Groenland et ce plus particulièrement chez les jeunes. Je ne sais pas si je relirais un livre de cette autrice, mais malgré l’ambiance pesante du roman, j’ai été contente de cette découverte.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !