Lovecraft Country

de Matt Ruff (2019)

Synopsis

Moyenne

15.2

21 votes

BON

Chicago, 1954. Quand son père, Montrose, est porté disparu, Atticus, jeune vétéran de la guerre de Corée, s’embarque dans une traversée des États-Unis aux côtés de son oncle George, grand
amateur de science-fiction, et d’une amie d’enfance. Pour ce groupe de citoyens noirs, il est déjà risqué de prendre la route. Mais des dangers plus terribles les attendent dans le Massachusetts, au manoir du terrible M. Braithwhite… Les trois comparses retrouvent en effet Montrose enchaîné, près d’être sacrifié par une secte esclavagiste qui communique avec des monstres venus d’un autre monde pour persécuter les Noirs. C’est la première de leurs péripéties…

Titre original : Lovecraft Country (2016)

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2020 Editions 10/18 (Littérature étrangère)

Française Langue française | Traduit par Laurent Philibert-Caillat | 480 pages | Sortie : 19 Mars 2020 | ISBN : 9782264076106

2019 Editions Presses de la cité

Française Langue française | Traduit par Laurent Philibert-Caillat | 496 pages | Sortie : 28 Mars 2019 | ISBN : 9782258151079

2018 Editions Picador

Anglaise Langue anglaise | 372 pages | ISBN : 9781509883356

2017 [E-book] Editions Picador

Anglaise Langue anglaise | 385 pages | Format : AZW | Sortie : 19 Octobre 2017 | ISBN : B0753FSRL8

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

4 commentaires

  • Dragonblood Le 19 Août 2019 à 23:14
    Un hommage à Lovecraft et à la pulp SF des années cinquante tout en s'intéressant à la ségrégation raciale aux Etats-Unis.
  • fraise_des_bois Le 24 Août 2020 à 11:33
    Le début était bon mais après ça part dans tous les sens, la fin est en nœud de boudin et on perd le fil.
  • Capa Le 29 Décembre 2020 à 12:16
    Le format m'a un peu dérangée. J'avais l'impression de lire un recueil de nouvelles, alors que ce n'était pas le cas. Chaque chapitre est centré sur un événement en particulier et un personnage, le tout en gardant un fil rouge. Chaque mini histoire se termine un peu trop vite à mon goût, mais l'idée de départ est bonne. J'en attendais juste trop, je pense.
  • Panda Laveur Le 16 Février 2021 à 19:49
    Comme dans "John meurt à la fin", un livre à mi-chemin entre le recueil de nouvelles et le roman, ce qui peut être un peu perturbant et rend assez inégale la qualité du récit. La fin est également un peu précipitée. Après ça reste un agréable moment de lecture, l'amour de l'auteur pour la SF est flagrant, sans être transcendant

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !