J.G. Ballard / Les statues chantantes

de J.G. Ballard et Robert Louit (1980)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Jim G. Ballard est né à Chang-hai en 1930. Son enfance est marquée par l'expérience de la déportation dans un camp militaire japonais en Mandchourie. Établi en Angleterre en 1946, il fait des études de médecine, puis exerce divers métiers avant de se consacrer entièrement à la littérature. Evoquant des avenirs de catastrophe, il imagine dans son oeuvre, avec un art d'un réalisme hallucinant, l'effet de profonds changements physiques sur le comportement humain. Tant par ses romans — le Monde englouti (1962), le Vent de nulle part (1964), Sécheresse (1965) — que par ses recueils de nouvelles — la Foire aux atrocités, Vermilion Sands — , il s'est imposé comme l'un des auteurs les plus significatifs du temps présent.

Sommaire : Le chirurgien de l'apocalypse
L'homme subliminal
L'homme saturé
Treize pour le Centaure
Chronopolis
Fin de partie
Demain dans un million d'années
Le jour de toujours
Un assassin très comme il faut
Le Vinci disparu
Perte de temps
Le géant noyé
La cage de sable
Les statues qui chantent
Amour et napalm : export USA

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

1988 Editions Presses pocket (Le grand temple de la S.F.)

Française Langue française | 351 pages

1980 Editions Presses pocket

Française Langue française | 363 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !