La petite aux tournesols

de Noëlle Châtelet (1999)

Synopsis

Moyenne

17.5

2 votes

TRES BON

Mathilde a six ans. C'est l'été, les grandes vacances, une vieille maison provençale qui sent la lavande, le chèvre frais et les tartines de confiture. Et tout autour, énigmatiques, à la fois muets et complices, d'éclatants tournesols. Cette année, on est entre mères et filles. Lui, il téléphone le dimanche. Enfin, des fois...
C'est dans ce monde féminin où alternent fous rires et secrètes nostalgies, petites bouderies et grands câlins que fait irruption Rémi, sept ans, tignasse hirsute et jambes pain d'épice. Est-ce d'avoir vu la passion récente et insolite de sa gran-mère Marthe pour Félix, le vieux peintre de quatre-vingt ans ? Mathilde à son tour découvre l'amour.
Car Rémi et Mathilde s'aiment, de cette manière simple et absolue dont sont capables les très jeunes enfants. Ainsi, tous les jeux deviennent rituels initiatiques et sensuels, tous les instants sont source d'éblouissements - et parfois de désespoirs. Ainsi la petite Mathilde nous ramène-t-elle à ces toutes premières amours enfantines que l'on oublie jamais.

Après le bleu et le rouge coquelicot, avec ce roman qui célèbre le jaune brûlant des tournesols, Noëlle Châtelet clôt sa trilogie des couleurs où, à trois moments essentiels de sa vie, la femme est à la fois surprise et bouleversée par ses propres métamorphoses.

1 édition pour ce livre

2001 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 315 pages | Sortie : 1er mars 2001 | ISBN : 2253150231

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !