La théorie du chien perché

de Marie-Sabine Roger (2003)

Synopsis

Moyenne

15.2

5 votes

BON

Pas très longtemps après, je suis devenu chien. Au début, je suis devenu chien pour pas être seul. Parce que tout seul, c'est dur, la solitude. J'aimais bien Calamine. Son poil noir tout graisseux, ses pattes comme les canards, avec de la peau entre les doigts. Son odeur de mouillé-de-chien après l'averse. Je suis allé la voir un soir, dedans sa niche. Je lui ai dit que j'avais pas trop le moral, non. Je lui ai dit ça gentiment comme une excuse, qu'elle comprenne que c'était pas possible à continuer ma vie d'homme, sans rien à qui parler que ma tête barbue dans la salle de bains. Je lui ai expliqué aussi pour les poubelles, et les mouches dans la maison. Pour pas qu'elle croie que j'abuse sans avoir des bonnes raisons pour le faire. Elle a bien vu que j'allais mal. Elle s'est juste poussée sans rien dire. Calamine, elle est intelligente, pour ce qui est de la compréhension. Deux nouvelles : " Je suis plein d'autres aussi " et " La théorie du chien perché ". La vision du monde de deux êtres à part. On la dit folle, on le dit simple d'esprit. Des cas sérieux.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2013 Editions Babel

Française Langue française | 112 pages

2003 Editions Thierry Magnier

Française Langue française | 106 pages | ISBN : 2844202179

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • madeinFrance Le 25 Janvier 2013 à 15:35
    Une belle petite perle de lecture, pleine de délicatesses et d'humanités sur des personnes qu'on peut penser simple d'esprits mais qui au font sont de sensibles philosophes.
  • Pokaiju Le 22 Octobre 2015 à 10:56
    C'est rapide mais c'est beau. Et si les fous c'était nous?

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !