Le cas Eduard Einstein

de Laurent Seksik (2013)

Synopsis

Moyenne

15.9

46 votes

BON

Le fils d'Einstein a fini parmi les fous, délaissé de tous, jardinier de l'hôpital psychiatrique de Zurich. Sa mère, qui l'a élevé seule après son divorce, le conduit à la clinique Burghölzli à l'âge de vingt ans. La voix du fils oublié résonne dans ce roman où s'entremêlent le drame d'une mère, les faiblesses d'un génie, le journal d'un dément.

Une question hante ce texte : Eduard a-t-il été abandonné par son père à son terrible sort ? Laurent Seksik dévoile ce drame de l'intime, sur fond de tragédie du siècle et d'épopée d'un géant.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2014 Editions J'ai Lu

Française Langue française | 311 pages | Sortie : 8 Décembre 2014 | ISBN : 9782290098424

2013 Editions Flammarion (Littérature française)

Française Langue française | 304 pages | ISBN : 2081248573

D'autres livres dans ce genre

13 commentaires

  • Nelfe Le 26 Août 2013 à 12:44
    Un joli roman sur l'amour filial, les relations familiales, le personnage publique et le privé... Je ne suis pas une acharnée d'Einstein et j'ai beaucoup aimé ce roman ci. Il est fort ce Seksik!
  • achille49 Le 03 Septembre 2013 à 11:27
    Un très bon roman biographique qui m’a littéralement transporté et m’a fait découvrir tout ce que je ne savais pas sur Albert Einstein
  • joyeux-drille Le 27 Septembre 2013 à 11:30
    Un fils schizophrène qui sombre, une mère qui se bat mais se retrouve livrée à elle-même, un père, génie scientifique, engagé sur tous les fronts, mais père oublieux, égoïste. Un roman sur la solitude de 3 êtres et un portrait en clair-obscur d'Albert Einstein. Mais, était-il vraiment un mauvais père ou un homme désemparé ? "Mon fils est le seul problème qui demeure sans solution". Tout est dit.
  • Gaspard-de-la-Nuit Le 06 Décembre 2013 à 02:33
    Laurent Seksik est, de mon humble point de vue, un parasite.
  • Gaspard-de-la-Nuit Le 06 Décembre 2013 à 02:39
    Il a trouvé la méthode qui marche depuis Les derniers jours de Stefan Zweig,choisit un personnage d'envergure pour base et ca marche. Compter sur la notoriété de l'autre. Et reïtère l'experience avec Einstein. Néanmoins malgré un manque flagrant d'originalité, on peut lui concéder l'imagination, ayant réussi a créer toute une psychologie des personnages qu'on ne retrouve pas dans une biographie.
  • rozetta Le 18 Décembre 2013 à 20:07
    Le point fort de ce roman réside, selon moi, dans la relation à la maladie et dans l'exactitude et la finesse de la description de la schizophrénie et de ce que subit l'entourage du "malade"... Recherches, imagination ou coup de bol, je me fiche de le savoir : ça marche !
  • cclmarie Le 23 Février 2014 à 11:27
    Un bon roman. Entre biographie et relations filiales. Le génie du siècle dans la situation " ordinaire" de parents confrontes à la maladie d'un enfant. A travers Eduard on aborde Albert d une autre façon.
  • Loraillou Le 02 Octobre 2014 à 21:42
    Un agréable moment de lecture, le principe d'une biographie romancée est pas mal du tout !
  • lolodec Le 27 Janvier 2015 à 19:54
    Un point de vue aussi original que son sujet... intéressant mais j'ai été un peu déçu par le manque d'action, et d'émotion.
  • Claifab Le 27 Février 2015 à 15:11
    J'ai beaucoup aimé, c'est simple, on observe une certaine pudeur dans la maladie, mais c'est intéressant, une bonne première approche du personnage d'Einstein. Bien écrit, on tourne les pages sans s'en rendre.
  • Thingy Le 24 Janvier 2016 à 17:01
    Lecture agréable, très touchante. Un sujet intéressant, bien traité.
  • néna Le 21 Février 2016 à 16:31
    Einstein avait deux garçons, le plus jeune Eduard est interné à l’asile dans les années 1930. Trois personnes parlent à tour de rôle, Mileva, la mère, Eduard et Einstein. Albert ’est un homme dépassé par la maladie de son fils, il dira "Mon fils est le seul problème sans solution " Eduard dira« Les gens prétendent que je suis fou. Je suis le fils d’Einstein" Une facette méconnue d'Einstein
  • Boreas Le 07 Juillet 2016 à 14:07
    Roman très intéressant qui permet d'en connaître plus sur le savant mais aussi sur la schizophrénie.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !