Les Dieux Sauvages, tome 2 : Le verrou du fleuve

de Lionel Davoust (2018)

Synopsis

Moyenne

17.6

21 votes

TRES BON

« Les démons avaient déferlé sur la Rhovelle, et il n’y avait rien que quiconque puisse faire pour la sauver. Au soir, chaque homme, femme et enfant connut le désespoir. »

L’armée démoniaque, mi-chair mi-machine, du dieu Aska est aux portes de Loered, la ville sur laquelle repose la défense et la stabilité du royaume – le Verrou du Fleuve.
Le Verrou doit tenir, ou la Rhovelle est perdue. Mériane, à la tête de maigres renforts, compte bien honorer sa propre prophétie et libérer la ville. Mais quand les hommes se mêlent de contrarier les Dieux, elle en est réduite à limiter les dégâts.
Face au désespoir qui s’installe, elle incarne le seul espoir du peuple, et l’instinct de survie fait taire, pour un temps, les dissensions. Pour autant, les manigances politiques se poursuivent en coulisses, et la guerre commence à peine que certains préparent déjà l’après.
Mais sur la route du Verrou du Fleuve, son mythe s’écrira avant tout dans le sang, la terreur et la peine.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2021 Editions Folio (SF)

Française Langue française | 668 pages | Sortie : 1er avril 2021 | ISBN : 9782072792106

2018 Editions Critic (Fantasy)

Française Langue française | 500 pages | Sortie : 1er mars 2018 | ISBN : 9782375790502

D'autres livres dans ce genre

On en parle aussi sur le forum

3 commentaires

  • Ryuuchan Le 08 Avril 2018 à 16:40
    Un excellent second tome. A lire pour tout passionnés du genre !
  • joyeux-drille Le 16 Août 2018 à 23:26
    Un deuxième tome épique et spectaculaire, dont l'enjeu est une forteresse monumentale, dernier rempart face à l'ennemi supérieur qui attaque la Rhovelle. Mériane s'affirme, malgré la bataille intérieure qu'elle mène contre le dieu Wer, se mue en chef de guerre. Elle endosse parfaitement un costume d'héroïne qui a ses contreparties, impose sa personnalité révoltée, face aux hommes trop sûrs d'eux.
  • Tachan Le 23 Juin 2021 à 22:01
    Ce fut une excellente lecture mais j'ai moins aimé ce tome trop centré sur la bataille de Loered, qui pâtit d'un rythme en dents de scie. J'adore toujours la déconstruction du mythe de la Pucelle. Les batailles sont épiques avec ce déséquilibre des forces. Les mystères plus nombreux avec un univers steampunk/post-apo surprenant ici. J'adore les nouveaux personnages mais tout se passe à la fin...

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !