Caliban et la sorcière : femmes, corps et accumulation primitive

de Silvia Federici (2014)

Synopsis

Moyenne

18.5

2 votes

TRES BON

L'auteur nous invite à réfléchir aux rapports dexploitation et de domination, à la lumière des bouleversements introduits à lissue du Moyen Âge. Un monde nouveau naissait, privatisant les biens autrefois collectifs, transformant les rapports de travail et les relations de genre. Ce nouveau monde, où des millions desclaves ont posé les fondations du capitalisme moderne, est aussi le résultat dun asservissement systématique des femmes. Par la chasse aux sorcières et lesclavage, la transition vers le capitalisme faisait de la modernité une affaire de discipline. Discipline des corps féminins dévolus à la reproduction, consumés sur les bûchers comme autant de signaux terrifiants, torturés pour laisser voir leur mécanique intime, anéantis socialement. Discipline des corps desclaves, servis à la machine sociale dans un formidable mouvement daccaparement des ressources du Nouveau Monde pour la fortune de lancien.

Titre original : Caliban and the witch (1998)

1 édition pour ce livre

2017 Editions Entre-temps

Française Langue française | 368 pages | Sortie : 9 Mars 2017 | ISBN : 9782940426379

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !