Les Furtifs

de Alain Damasio (2019)

Synopsis

Moyenne

16.8

38 votes

BON

Les Furtifs se déroule dans un futur proche, une vingtaine, une trentaine d’années, pas beaucoup plus. Nous sommes entrés de plain-pied dans la société de la traçabilité maximale : la France que nous connaissons est un pays transformé, dont les villes ont été privatisées. Le groupe télécom Orange s’est ainsi offert la ville du même nom, tandis que Paris appartient à LVMH.

Dans l'angle mort...

Au menu, Big Data et contrôle absolu : bienvenue dans le pays de l’accessibilité, où les riches disposent de droits spécifiques pour arpenter rues, squares et quartiers, quand les pauvres, eux, sont privés de circulation...

Dans cette société quadrillée poussée à son extrême se retrouvent les Furtifs. « Votre angle mort est leur lieu de vie », dit-on. Leur existence est d’ailleurs remise en cause : sont-ils des humains, des animaux — ou même des êtres vivants?? Ils semblent capables d’absorber la matière, mais, si l’on parvient à les voir, ils se pétrifient et meurent...

Bien entendu, un tel potentiel ne saurait rester inexploité pour l'homme et l’armée traque ces créatures, ayant formé des équipes de chasseurs avec des spécialités propres. Les liens s’opèrent définitivement entre les thèmes damasiens par excellence et les œuvres passées.

Dans ce groupe, il y a un héros, dont la fille a disparu : a-t-elle été enlevée par les Furtifs??

1 édition pour ce livre

2019 Editions La Volte

Française Langue française | 688 pages | Sortie : 18 Avril 2019 | ISBN : 9782370490742

D'autres livres dans ce genre

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

14 commentaires

  • Kellen Le 21 Avril 2019 à 09:07
    L'équilibre est parfait entre une intrigue qui prend aux tripes servie par un style flamboyant d'inventivité et un réquisitoire contre notre société de surveillance, dans une anticipation glaçante de réalisme et profondément ancrée dans l'actualité et dans notre quotidien. Un chef d'oeuvre rare.
  • Nelle_EB Le 09 Mai 2019 à 17:21
    Une intrigue pensée et développée comme jamais, la question de la société de contrôle travaillée d'une manière impressionnante, le tout sur une aventure familiale qui ne laisse clairement pas indifférente et m'a bouleversée plus d'une fois. La création même des furtifs est géniale d'originalité, de poésie et d'accomplissement. Un régal.
  • Nifaude Le 24 Mai 2019 à 09:28
    J'ai fait l'erreur de le laisser de côté pendant trop longtemps. Je n'ai pas pu le reprendre. Honte à moi ! Je le lirais peut-être pendant mes vacances, bien reposée.
  • June Fox Le 26 Mai 2019 à 09:31
    J’ai tellement attendu ce livre ! Malheureusement ça ne l’a pas fait pour moi. L’écriture est magnifique, mais ça ne suffit pas. L’auteur ne montre pas ni ne raconte, mais il discoure, il disserte, et il fait du Damasio réchauffé. J’ai eu l’impression de lire une intrigue à laquelle on a collé un manifeste politique, sans que les deux fusionnent. Quelque chose ne marche pas. Quelle déception !
  • Aealo Le 28 Mai 2019 à 00:51
    Je ne sais pas trop (avec précision) ce qui coince... Ça avait plutôt bien commencé... Une écriture qui s'affine mais un propos qui lui tient tellement à cœur que ça en devient lourd... Beaucoup de longueurs...Et puis j'ai du interrompre ma lecture également... Du mal de la reprendre... Bref, sans comparaison, du bon Damasio mais je reste sur ma faim personnellement.
  • 14_T_et_demi Le 03 Juin 2019 à 23:48
    J'aurais pu mettre plus que 20 à cette brique de bonheur poétique, philosophique, et politique... Je pourrais relire Les Furtifs en l'ayant oublié, le jour où je le relirais... Merci Damasio, merci pour le sommet de ces 15 d'attente, une expérience de lecture forte et monumentale !
  • Benben Le 06 Juin 2019 à 09:50
    Damasio revient en forme, et nous propose une expérience comme lui seul sait en créer. Son style unique, son phrasé chantant, sa vision politique et engagée, font des Furtifs une histoire d'aventure, de reconquête, d'amour et de révolution. Si il n'atteint pas les sommets de la "Horde", les "Furtifs" n'en demeure pas moins un livre exceptionnel.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 20 Juin 2019 à 14:09
    On entre dans un roman de Damasio : on accepte le monde qu’il crée pour nous, et sa révolte. Car il est encore une fois question de révolte dans son nouveau roman : révolte d’un père qui refuse de croire sa fille morte ; révolte de quelques hurluberlus contre la privatisation des villes et le tout-payant.
  • Dysto Le 16 Août 2019 à 23:02
    J'ai accroché à cette histoire qui est prenante et belle mais il y a tout de même certains chapitres en-dessous du reste. Les éléments de la société qui sont présentés sont aussi plutôt intrigants. Par contre le côté politique c'est gentil et mignon mais voilà quoi, il faudrait aller plus loin pour sortir des clichés de la gauche révolutionnaire, c'est dommage vu que c'est très présent.
  • evey_trinity Le 21 Août 2019 à 16:05
    L'équilibre est difficile entre essai et roman, la forme en prend un coup. Le fond, lui, reste excellent.
  • Gentiane Le 30 Août 2019 à 21:51
    Exceptionnel mais à lire à petite dose, j'ai mis 2 mois et suis contente d'en avoir fini. Les références et néologismes ne me parlaient pas toujours immédiatement et j'ai l'impression d'être passée à côté de beaucoup de choses. Du coup j'aimerai le relire pour en savourer une seconde bouchée. Mais please avec métatranslation pour les nuls.
  • Little Lotus Le 24 Septembre 2019 à 22:44
    J'ai pris 2mois pour lire ce lire qui m'attirait tant. 2mois de lutte pour le finir et quand ce fut le cas, j'ai été soulagée. Ce livre est extraordinaire. Je voulais clore cette belle histoire et tâcher d'apprécier cette écriture créative, créatrice, mais j'ai malheureusement sauté de nombreux passages jugés trop longs, trop lourds dans les jeux de mots et parfois carrément incompréhensibles...
  • Bouledechat Le 04 Novembre 2019 à 21:20
    Bouleversant, comme toujours. On retrouve tous les thèmes chers à l'auteur : société de contrôle, linguistique appliquée, et surtout, ce sens du vivant, du mouvement perpétuel, du changement comme énergie vitale. Avec des personnages extrêmement attachants qui nous emmènent avec eux. Cet auteur me fait avancer dans la vie. Une pensée nécessaire et une manière de l'exprimer unique. Merci...
  • Alhweder Le 08 Novembre 2019 à 11:22
    J'avais énormément d'attentes avec ce livre. C'est un très bon roman mais il m'a manqué une étincelle de folie. Je le trouve presque trop "classique". J'adore la maîtrise et le jeu sur la langue de Damasio. Il a d'excellentes idées (les furtifs sont très bien pensés) mais cette fois, je trouve l'équilibre narratif un peu moins bon surtout sur les 100 dernières pages qu'il étire trop à mon sens.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !