Scarlett et Novak

Synopsis

Moyenne

13.1

64 votes

MOYEN

Novak court. Il est poursuivi et fuit pour sauver sa peau. Heureusement, il a Scarlett avec lui. Scarlett, l’intelligence artificielle de son brightphone. Celle qui connaît toute sa vie, tous ses secrets, qui le guide dans la ville, collecte chaque donnée, chaque information qui le concerne. Celle qui répond autant à ses demandes qu’aux battements de son cœur. Scarlett seule peut le mettre en sécurité. A moins que… Et si c’était elle, précisément, que pourchassaient ses deux assaillants ?

1 édition pour ce livre

2021 Editions Rageot

Française Langue française | 59 pages | Sortie : 3 Mars 2021 | ISBN : 9782700276947

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

18 commentaires

  • mxnomad Le 25 Avril 2021 à 10:38
    Vraiment nul. Une critique (je suppose) facile et pas construite de la sur connexion. Ça n'a aucun sens. Aucun intérêt. Ce n'est même pas vraisemblable et je rejoins le commentaire d'une personne au-dessus. Pourquoi préciser que les agresseurs sont gays ???
  • Marinette Le 25 Février 2021 à 08:04
    Le format nouvelle, dont je ne suis déjà pas une grande adepte, ne m'a pas convaincu. Tout a été trop "brut" et rapide pour moi. Malgré cela, le récit apporte une prise de conscience sur notre dépendance à la technologie, dans ce monde qui devient ultra connecté, et c'est une démarche que j'ai appréciée.
  • Nelle_EB Le 05 Mars 2021 à 20:48
    Les idées de base sont bonnes, un peu aux allures de Black Mirror, poussant à réfléchir sur notre influence au niveau des technologies actuelles qui prennent de plus en plus d'ampleur. Le récit est efficace, mais par contre, rien à faire, c'est mille fois trop court. Les idées ne sont pas développées, c'est beaucoup trop succinct, Damasio n'est pas fait pour les nouvelles si condensées...
  • ManeroDuck Le 08 Mars 2021 à 21:07
    Pas vraiment convaincu par la nouvelle ! Comme les commentaires précédents c'est aller trop vite pour que je m'attache à quelque chose et du coup le récit me laisse sur ma faim. En revanche j'ai trouvé le poème à la fin beaucoup plus percutant !
  • Alhweder Le 10 Mars 2021 à 18:30
    Une nouvelle efficace qui introduit de nombreux enjeux d'actualité concernant le numérique ; sa surconsommation en particulier. Vaste sujet : au lecteur d'approfondir sa réflexion. La quatrième de couverture indique que "Damasio s'adresse pour la première fois aux jeunes générations". Pas trop jeunes toutefois... De manière générale, je ne conseillerais pas ce texte avant le début du lycée.
  • Elessar Le 12 Mars 2021 à 11:35
    Interroger les usages numériques, se poser des questions sur la trop grande pérésence de la technologie, tout ces sujets, Damasio passe totalement à côté en offrant un mauvais pamphlet technophobe. Bonus agression sexuelle inutile et réflexion homophobe...
  • shawnaandherloveofbooks Le 15 Mars 2021 à 22:37
    Une nouvelle qui se lit et met en garde sur les dangers du virtuel et les possibles addictions au smartphone. L'auteur prend le temps d'une certaine manière de nous expliquer qu'il arrive un moment où nous devons nous déconnecter du monde virtuel pour nous concentrer sur ce qu'il se passe devant nous, sous nos yeux.
  • Ju lit les Mots Le 18 Mars 2021 à 16:38
    Une critique de la consommation, de la dépendance tout en finesse, sous couvert d’une nouvelle d’anticipation, la société en toile de fond est déjà la nôtre.
  • Orphea Le 23 Mars 2021 à 13:41
    Pour une fois que Damasio fait dans le concis, je trouve que c'est plutôt réussi. À peine exagéré en plus. C'est une nouvelle, pour la jeunesse (publié chez Rageot, c'est très clair). Bémol pour l'évocation malhabile des sites pornos gays qui peut laisser penser aux SJW que Damasio est homophobe alors que rien n'est plus éloigné de la vérité...
  • Nom d'un bouquin Le 25 Mars 2021 à 17:20
    Une nouvelle très chouette mais beaucoup trop courte, ce qui laisse peut de place au développement. Il y a comme une petite ambiance à la Black Mirror que j'ai bien aimé. J'aurais aimé un peu plus, pour le coup.
  • LesUniversdeMary Le 29 Mars 2021 à 11:15
    On comprend vite le message transmis : une société de plus en plus connectée et pourtant individuelle. Novak en perdant toutes les données de son intelligence artificielle, se retrouve sans aucune ressource, comme-ci il n'avait plus d'identité. Le livre fait réfléchir sur cette société où l'intelligence artificielle est maître.
  • Waterlyly Le 30 Mars 2021 à 16:42
    Une nouvelle qui prête à réfléchir, à nous interroger. Bien que le format soit très court, j’ai trouvé que l’auteur réussissait à aller à l’essentiel. À découvrir.
  • Cacobouquine77 Le 31 Mars 2021 à 15:58
    La nouvelle a une plume vraiment belle et poignante. L’histoire est vraiment rapide par contre, mais nous sommes confrontés à la technologie et surtout notre addiction. Un résumé qui implique que nous passons trop de temps sur l’écran sans voir ce qui nous entoure vraiment. Beau message à la fin
  • AppleCokes Read Le 05 Avril 2021 à 15:06
    Alors, si c'était pas Damasio, je pense pas que ce titre aurait été édité. La plume est chouette et le rythme ok pour une nouvelle aussi courte. On sent le discours moralisateur sur la technologie et les réseaux en arrière plan... Et pourquoi c'était si important de préciser que les aggresseurs du personnage sont gays ? Bref, je suis pas convaincue.
  • Kahlan dAirain Le 09 Avril 2021 à 21:51
    J'ai aimé le style de l'auteur et le format nouvelle de m'a pas dérangé mais on ne sait pas si on a affaire à un ado (vu son attitude) ou à un adulte (Scarlett lui gomme les rides en photo), et franchement, pourquoi courir pendant tout ce temps quand on peut appeler la police?! Même si le but est de faire réfléchir, la cohérence des actions n'est pas là et du coup ça ne marche pas pour moi.
  • KrystieWonka Le 01 Juin 2021 à 09:13
    Une idée de base plutôt bonne mais c'est beaucoup trop court. La plume est sympa mais tout s'enchaîne trop vite. J'ai bien aimé le poème à la fin que j'ai trouvé plus percutant que le reste du récit. Et je rejoins certains commentaires : pourquoi l'auteur nous a précisé que les agresseurs étaient gays ? C'était très maladroit la façon dont c'est amené et dit.
  • Benben Le 03 Juin 2021 à 12:24
    Quand Damasio fait du "Ok boomer", ça donne "Scarlett et Novak"
  • Emolas Le 05 Juin 2021 à 19:09
    Je préfère Damasio sur ses romans adultes. J'ai cependant adoré le poème à la fin.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !