Lumière d’été, puis vient la nuit

Synopsis

Moyenne

14.3

9 votes

MOYEN

Dans un petit village des fjords de l’ouest, les étés sont courts. Les habitants se croisent au bureau de poste, à la coopérative agricole, lors des bals. Chacun essaie de bien vivre, certains essaient même de bien mourir. Même s’il n’y a ni église ni cimetière dans la commune, la vie avance, le temps réclame son dû.
Pourtant, ce quotidien si ordonné se dérègle parfois : le retour d’un ancien amant qu’on croyait parti pour toujours, l’attraction des astres ou des oiseaux, une petite robe en velours sombre, ou un chignon de cheveux roux. Pour certains, c’est une rencontre fortuite sur la lande, pour d’autres le sentiment que les ombres ont vaincu - il suffit de peu pour faire basculer un destin. Et parfois même, ce sont les fantômes qui s’en mêlent…
En huit chapitres, Jón Kalman Stefánsson se fait le chroniqueur de cette communauté dont les héros se nomment Davíð, Sólrún, Jónas, Ágústa, Elísabet ou Kristín, et plonge dans le secret de leurs âmes. Une ronde de désirs et de rêves, une comédie humaine à l’islandaise, et si universelle en même temps. Lumière d’été, puis vient la nuit charme, émeut, bouleverse.

Titre original : Sumarljós og svo kemur nóttin (2005)

1 édition pour ce livre

2020 Editions Grasset (En lettres d'ancre)

Française Langue française | Traduit par Éric Boury | 320 pages | Sortie : 26 Août 2020 | ISBN : 9782246823582

D'autres livres dans ce genre

5 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Alex-Mot-à-Mots Le 29 Septembre 2020 à 12:56
    De ces huit histoires qui s’entremêlent, je n’ai pas tout aimé ; certaines m’ont plus parlé que d’autres, comme celle de l’ancien administrateur se prenant de passion pour le latin suite à un rêve ; ou celle des deux employés de la coopérative qui croient aux fantômes ; celle de l’ancien ministre qui veut écrire ses mémoires et se dissous dans le crépuscule.
  • Ma Lecturothèque Le 08 Février 2021 à 15:03
    Bien que je ne sache pas si je me souviendrai de cette lecture dans quelques années, c’est quand même un roman qui m’a plu, qui m’a fait passé un bon moment et dont certains récits ont été vraiment marquants. Je vous recommande donc "Lumière d’été, puis vient la nuit", une lecture plaisante et dépaysante.
  • Cannetille Le 12 Mars 2021 à 10:16
    Aussi bien écrit et pétri d’humour qu’il soit, ce livre m’a profondément ennuyée. Les épisodes s’accumulent sans grand lien les uns entre les autres, et surtout sans vraiment illustrer un propos certes intéressant mais somme toute peu creusé. Surnage chez moi une impression persistante d’absurde non-sens, sans doute recherchée par l’auteur, mais qui m’a plus durablement assommée qu’intéressée.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !