Lupus, intégrale

de Frederik Peeters (2011)

Synopsis

Moyenne

16.0

5 votes

BON

Réclamé depuis un certain temps déjà (à peine le vol. 4 paru à dire vrai), voilà finalement un imposant volume regroupant les 4 épisodes de cette série atypique. Epopée intimiste, autobiographie déformée, science fiction décalée, Lupus a le mérite de n’entrer dans aucune case, de ne correspondre à aucune définition. Lancé deux ans après la publication de Pilules bleues, Lupus à tout d’abord désarçonné certains lecteurs (avant d’en séduire bien d’autres), puisque Frederik Peeters quittait les rivages de l’autobiographie pour se plonger dans quelque chose de diamétralement opposé, une série de science fiction. Sans mépriser les codes du genre, Frederik Peeters s’est amusé à jouer avec, voire à les transcender, pour à l’arrivée nous offrir une oeuvre très personnelle, dont les thèmes (la figure du père, le rapport à l’autre, la résignation) semblent traverser tous ses ouvrages. Pourchassé par les sbires du mystérieux père de Sanaa, jeune femme avec laquelle il cavale à travers l’univers, Lupus n’en finit plus de s’enfuir, mais cette fuite en avant va rapidement prendre la forme d’une quête intérieure dont il ne sortira pas indemne… Une oeuvre emblématique d’un auteur en perpétuel mouvement.

1 édition pour ce livre

2011 Editions Atrabile

Française Langue française | 400 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !