Non, ma mère n'est pas un problème

de Stéphanie Janicot (2002)

Synopsis

Moyenne

15.0

1 vote

BON

La quarantaine venant, Aaron-Pierre se résigne à confier à un psychanalyste les malaises de sa vie. Fils unique d’une mère juive et d’un père catholique plutôt « tradi », il traîne le pénible souvenir d’une circoncision mal faite et surtout de la disparition d’Anna, sa mère, résolue à refaire sa vie alors qu’il avait treize ans. Hypocondriaque, fragile, tourmenté, c’est à elle qu’il impute son échec auprès des femmes. Comment saurait-il que la vérité est bien différente ? Le journal d’Anna, que le lecteur découvre en parallèle, nous dévoile le drame d’une femme qui a payé très cher son désir d’indépendance après un mariage raté. L’amour mère-fils, les malentendus affectifs, les traumas enfantins qui conditionnent notre vie d’adulte sont autant de thèmes que la romancière d’Une Traviata entremêle comme en se jouant, avec une lucidité et un humour que Woody Allen ne désavouerait pas.

1 édition pour ce livre

2004 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 254 pages | ISBN : 2253067660

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !