Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

de Mathias Enard (2010)

Synopsis

Moyenne

15.5

159 votes

BON

13 mai 1506, un certain Michelangelo Buonarotti débarque à Constantinople. A Rome, il a laissé en plan le tombeau qu'il dessine pour Jules II, le pape guerrier et mauvais payeur. Il répond à l'invitation du Sultan qui veut lui confier la conception d'un pont sur la Corne d'Or, projet retiré à Leonardo da Vinci. Urgence de la commande, tourbillon des rencontres, séductions et dangers de l'étrangeté byzantine, Michel Ange, l'homme de la Renaissance, esquisse avec l'Orient un sublime rendez-vous manqué.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2014 Editions Babel

Française Langue française | 170 pages

2013 Editions Babel

Française Langue française | 176 pages

2011 [E-book] Editions Audiolib

Française Langue française | 160 pages | Format : ePub | ISBN : 9782356412881

2010 Editions Actes Sud (Domaine français)

Française Langue française | 152 pages | ISBN : 9782742793624

D'autres livres dans ce genre

37 commentaires

  • dliredoc Le 08 Octobre 2010 à 21:43
    La découverte de Constantinople par Michel Ange dans une ambiance orientale envoutante.
  • jostein Le 16 Octobre 2010 à 11:29
    Art, amour et jalousie à Constantinople
  • Candide Littéraire Le 24 Octobre 2010 à 18:31
    Bof !
  • mazel Le 25 Octobre 2010 à 14:37
    bof ! c'est beau et poétique, mais très ennuyeux...
  • Emeralda Le 16 Novembre 2010 à 18:41
    Un très beau livre, court qui nous dresse un magnifique tableau et une aventure humaine. Pour les amoureux de l'art et de l'histoire.
  • soukee Le 25 Novembre 2010 à 19:55
    Un beau roman sur la question des frontières entre Orient et Occident et un épisode mi fictif mi réel de la vie de Michel-Ange...
  • joyeux-drille Le 22 Avril 2011 à 20:59
    J'ai été envoûté par l'ambiance de ce roman, dans la Constantinople du début du XVIIè siècle. Enard s'engouffre dans un vide historique et let en scène Michel-Ange. Il crée un pont entre les cultures, au sens strict et figuré, dans un temps où catholicisme et islam cohabitaient déjà mal. Une leçon ?
  • joyeux-drille Le 22 Avril 2011 à 21:02
    Et j'oubliais, ce titre ! Quel titre, emprunté, en partie, à Kipling.
  • Siana Le 28 Mai 2011 à 17:17
    Le début est assez fade mais l'aventure humaine exposé en fin d'ouvrage n'est pas mal.
  • O-drey Le 08 Janvier 2012 à 14:30
    Titre prometteur, mais je suis un peu déçue par ce livre : à peine prise par l'histoire, je me suis retrouvée à la dernière page.
  • faurelix Le 08 Janvier 2012 à 16:37
    Mouais... et bien... j'ai assez bien aimé plusieurs passages mais l'impression générale n'est pas transcendante...
  • Finkuss Le 09 Mars 2012 à 14:57
    Un style très poétique !! Bien que le sujet ne m'intéressait pas particulièrement, j'ai beaucoup aimé suivre Michel Ange !
  • Aniouchka Le 09 Mars 2012 à 16:58
    C'est un beau livre, très poétique, mais j'ai été assez déçue : je n'ai pas été prise dans l'histoire, je n'ai pu que le survoler et me suis pas mal ennuyée...
  • angelebb Le 18 Mars 2012 à 10:32
    Un peti livre dont le style poétique de l'auteur m'a charmé et plongé à Constantinople auprès d'un génie.
  • Ikebukuro Le 25 Mars 2012 à 08:17
    Un texte d'une force poétique incroyable ! Une très belle écriture.
  • zazy Le 03 Juin 2012 à 22:52
    Sur un lit de faits historiques de la vie de Michel-Ange et de l’histoire de Constantinople, Mathias Enard rajoute les voiles de son imagination et de ses connaissances pour un livre très agréable à lire. Les chapitres courts donnent le rythme au récit et permettent une promenade des plus attrayante
  • bibliophage Le 25 Novembre 2012 à 13:34
    Bon, ça va, on a compris ... L'amour des mots tout ça tout ça ... Le procédé est vite répétitif et lassant.
  • vincey Le 20 Avril 2013 à 12:28
    Belle écriture. Beau récit. Fin un peu précipitée?
  • ramettes Le 06 Mai 2013 à 15:11
    Superbe découverte d'un auteur et d'une histoire, un voyage aux côtés de Michel-Ange à Constantinople.
  • noryane Le 09 Août 2013 à 22:54
    un bon moment, séduite par l'écriture et l'ambiance très particuliere de cette ville
  • stellade Le 12 Septembre 2013 à 20:04
    Oui, un bon moment de lecture. Un style d'écriture délicieux!
  • Aranae Le 25 Août 2014 à 10:56
    Un roman qui m'a laissée dans une mélancolie identique à celle d'un retour d'un beau voyage.
  • QueLire? Le 16 Février 2015 à 13:25
    Je suis sous le charme de ce récit historico-poétique
  • le livre-vie Le 27 Juillet 2015 à 11:29
    Un rythme lent mais envoûtant...
  • Alimaya59 Le 27 Décembre 2015 à 21:16
    Basé sur une solide documentation, ce roman historique retraçant un épisode de la vie de Michel-Ange est envoûtant, poétique et coloré. J'ai cependant été un peu déstabilisée par le point de vue externe adopté. Ce fut malgré tout une très belle découverte !!!
  • Carla Black Cat Le 14 Janvier 2016 à 11:57
    Un très beau livre, envoûtant
  • nathanvdvp200 Le 25 Février 2016 à 20:33
    Très très long à démarrer mais au fond, l'histoire est sublime !
  • Lario Le 16 Mai 2016 à 16:34
    Belle écriture d'un roman qui nous transporte de l'autre coté de l'Orient. L'histoire est entraînante, découpée en court chapitres. J'ai apprécié le coté historique avec ces nombreuses références, même si je trouve que le roman manque parfois d'une touche d'optimisme.
  • Bibliozoé Le 27 Mai 2016 à 11:09
    Un récit émotionnel sur le coeur des hommes. Très belle écriture. Phrases courtes et ciselées. Les passages les plus frappants, les plus percutants sont ceux de l'Andalouse. Un réel réel des sens. Très belle démonstration de la langue française. Impression d'inachèvement à la fin du roman... comme un conte qui ne demande qu'à être à nouveau imaginé.
  • Joolye Livre-metamorphose Le 14 Juillet 2016 à 17:51
    Je suis déçu par ce roman. J'apprécie particulièrement les récits qui mêlent peinture et écriture, mais je n'ai pas retrouvé la force de ce partage dans ce roman. De plus, je n'ai pas apprécié l'écriture de Mathias Enard, trop sèche dans ce roman, comparée à celle qu'il met en place dans La Perfection du tir, que j'avais beaucoup aimé.
  • OcéaneJu Le 12 Septembre 2016 à 19:10
    Belle poésie. Une courte Chronique d'un Michel-Ange à Constantinople, qui nous offre un tableau de la ville qui ravit les sens, et propose un voyage dans le coeur de l'artiste, avec ses caprices d'ego et ses coups de génies. Seule réserve : un peu rapide, j'aurais aimé plus de matière! 15/20
  • lesmiscellaneesdepapier Le 01 Octobre 2016 à 11:58
    On peut douter de la véracité historique, même si, l’orient et l’occident opèrent un magnifique syncrétisme chez le maître italien qui lui donne de la crédibilité. L’histoire elle est totalement prenante, le style est fluide et poétique, pour ce roman qui tient du conte. Je suis conquise par Mathias Enard.
  • Ichmagbücher Le 04 Décembre 2016 à 18:14
    Un peu de mal au début, mais c'est une belle histoire, inspirée de faits réels, et bien racontée.
  • Acerola Le 29 Mars 2017 à 03:19
    Un petit format qui se lit bien et avec rythme. Des phrases d'orfevre, qui méritent d'êtres lues et relues, prononcées à voie haute pour en apprécier toute la saveur. On s'évade dans Constantinople, on rêve du génie de Michel-Ange. Une invitation à l'évasion poétique.
  • Biblithekid Le 20 Août 2017 à 16:58
    Ce serait une ode au Beau ? Comme quoi l'amour ne se contrôle pas tant que le sujet ou le détail à contempler est beau. Mais que du coup on s'expose à la jalousie parce que penser comme ça = faire preuve d'un bel esprit. MichelAnge se préoccupe des beautés physiques et Mesihi des beautés intellectuelles. Le message livré est intéressant, l'écriture un peu moins
  • enirehtac Le 15 Juin 2019 à 16:37
    Une pépite envoûtante, basée sur l’histoire vraie du passage de Michel-Ange à Constantinople, à la demande du Sultan Bayazid qui lui commande un pont. C’est comme souvent chez Enard, la rencontre subtile entre Orient et Occident. S’y mêlent poésie, danse, architecture, sensualité et désirs cachés, politique et enjeux commerciaux. Un petit bijou ‘
  • boreals Le 25 Juillet 2019 à 21:50
    Un live poétique que j'ai beaucoup apprécié. Tout l'aspect historique était bien travaillé et m'a donné envie d'en apprendre plus sur cette époque et ces paradis orientaux perdus.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !