À crier dans les ruines

de Alexandra Koszelyk (2019)

Synopsis

Moyenne

16.8

58 votes

BON

Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan, deux adolescents amoureux l'un de l'autre, voient leur vie bouleversée par l'explosion de la centrale. Si Lena, croyant Ivan mort, part avec sa famille en France, Ivan, qui n'a pas pu quitter la zone, attend son retour. Déracinée, la jeune fille tente d'oublier son passé. Vingt ans plus tard, elle fait le chemin inverse, et repart en Ukraine.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Points

Française Langue française | 264 pages | Sortie : 17 Septembre 2020 | ISBN : 9782757883877

2019 Editions Aux Forges de Vulcain (Littératures)

Française Langue française | 245 pages | Sortie : 23 Août 2019 | ISBN : 9782373050660

D'autres livres dans ce genre

14 commentaires

  • thinkandsay Le 12 Juillet 2019 à 15:56
    Un très beau livre sur l'exil et le déracinement qui nous fait comprendre l'importance des lieux mais aussi des souvenirs.
  • LaBibliothequedeJuju Le 27 Août 2019 à 11:41
    Un premier roman donc qui se lit avec force. Qui se respire presque. Une plume qui envoûte et qui souffle court. Comme ce cri rentré qui a mis des décennies à pouvoir sortir. Sans maniérisme et sans vanité. Chaque mot est habité. Chaque phrase s’allume dans l’esprit de son lecteur.
  • Nelle_EB Le 30 Août 2019 à 15:08
    Un texte très percutant sur la catastrophe de Tchernobyl, qui nous plonge dans la vie d'une jeune femme obligée de fuir son pays et constamment habitée par l'absence et le manque. C'est prenant et on ressent particulièrement bien son malaise, son mal-être et la manière dont ces événements perturbent l'ensemble de sa vie. Il y a quelque chose de très "vrai" dans ce texte qui touche beaucoup.
  • kateginger63 Le 27 Septembre 2019 à 13:45
    Le chant d'amour qui perdure au-delà des ruines. Sur un ton mélancolique et intimiste, l'auteure raconte tout d'abord la fin de l'insouciance à travers deux jeunes adolescents amoureux puis l'exil forcé. Un roman vibrant nécessaire. Pour ne pas oublier que n'importe quelle centrale nucléaire peut potentiellement détruire le Vivant à tout moment.
  • Adelineauxpaysdeslivres Le 05 Octobre 2019 à 21:30
    À la fois merveilleux et poignant ce livre se dévore. C'est un roman coup de coeur et plus ... Car il y'a parfois ce livres qui vous touche un peu plus, parce qu'il résonne en vous un peu plus que les autres, de part votre histoire personnelle, vos origines. Et c'est ce qui s'est passé avec À crier dans les ruines.
  • majestedsmt Le 12 Octobre 2019 à 09:50
    Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé les personnages tantôt naïfs, tantôt vides et le style beaucoup trop académique. Le contexte m'a plu mais le récit m'a ennuyée.
  • DexterBelgium Le 12 Octobre 2019 à 22:18
    Un très joli 1er roman de cette rentrée littéraire ! Un récit empli de mélancolie, l'histoire d'une vie brisée à cause de Tchernobyl, d'un amour perdu qui subsiste par delà les ruines d'une vi(ll)e qu'on a été forcé de quitter. Le style de l'auteure rend la lecture très empathique, donne un sentiment bizarre de sérénité face aux bonheurs et malheurs qui jonchent ces 20 années de Léna... Bravo !
  • Wall.ivre Le 12 Novembre 2019 à 21:44
    Une belle histoire sur un fond historique intéressant et rarement décrit mais j’ai trouvé le style parfois un peu ampoulé et les personnages un peu linéaires... j’en attendais mieux.
  • hederra Le 26 Janvier 2020 à 20:49
    Le déracinement est une bourrasque dans la vie de ceux qui fuient leur passé à contre cœur. Les pulsions du vide face au manque se concrétisent quand deux âmes sœurs se perdent pour se sentir ragaillardi une fois retrouvés. J’ai trouvé ce roman très poignant et la plume de l’autrice m’a réellement envoutée.
  • ramettes Le 27 Janvier 2020 à 11:32
    Amour sublime. Passage de l'adolescence à l'âge adulte. Passage de l'innocence à la cruauté de la réalité pour une grande partie de la population, qu'avons-nous retenu de Tchernobyl ? déracinement forcé pour survivre à quel prix? Terrible Histoire de l'Ukraine
  • DreamBookeuse Le 01 Février 2020 à 20:52
    A crier dans les ruines est un roman sur l’amour, la résilience, l’exil, les souvenirs, l’enfance et sur le goût des ruines, des mythes et des pays oubliés. C’est un roman dont la puissance n’égale que la grâce. C’est grand et beau à la fois, et ça conte aussi bien la nature que la ville, les cœurs que les larmes.
  • Virtchou Le 08 Mars 2020 à 17:12
    Très bon roman qui évoque l'exil et les souvenirs. En plus de conter la belle histoire de Lena et Ivan, ce roman est très intéressant et documenté sur la catastrophe de Tchernobyl. Je recommande!
  • Marguerite84 Le 05 Mai 2020 à 11:58
    Un coup de coeur! Une plume magnifique, des legendes, l'importance des racines, la transmission transgénérationnel. L'Amour!! Un sujet trop peu abordé dans la littérature. Une autrice à suivre et à connaitre d'urgence.
  • Riz-Deux-ZzZ Le 30 Mai 2020 à 12:54
    En bref, une belle lecture sur l'exil et le premier amour. Même si Tchernobyl et Pripiat sont les points de départ de ce roman, ce ne sont pas les lieux principaux de l'histoire. Alexandra Koszelyk nous embarque avec son écriture poétique, ses très belles descriptions de la nature et ses nombreuses références à la mythologie grecque, nous fait partager la vie de Lena, déracinée. [...]

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !