La comédie inhumaine (8 tomes), tome 3 : Le Diable à quatre

de Michel Pagel (1988)

Synopsis

Moyenne

15.3

3 votes

BON

Robert Pantière, féru d'ésotérisme, rencontre un soir la mort sur les bords de Seine. Il avait tant redouté — mais aussi attendu — cet instant : depuis ce soir maudit où, avec quatre autres, en pleine forêt, autour d'un feu rituel, ils avaient proféré la terrible incantation…
« Loin de tomber ou de se tordre de douleur, le cadavre referma une main décharnée sur le manche que venait de lâcher la vieille femme. Arrachant le parapluie de son propre corps, il frappa d’un coup sec et précis. Grosse-Élodie, empalée, sentit qu’on la soulevait du sol. Les yeux rivés à ceux de l’être qui la tenait ainsi à bout de bras, elle voulut parler, hurler, mais ne réussit qu’à vomir un peu de sang. L’instant d’après, elle fut projetée contre la paroi du quai. Son corps flasque s’écrasa avec un bruit mou sur une affiche murale vantant le rayon Mariages d’un grand magasin parisien. Les mains serrées autour du parapluie qui lui perçait le ventre, elle mourut avant de retoucher le sol. »

1 édition pour ce livre

2016 Editions Les Moutons Electriques (La bibliothèque voltaïque)

Française Langue française | 162 pages | Sortie : 00 2016

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !