Le capitaine est parti déjeuner et les marins se sont emparés du bateau

de Charles Bukowski (1999)

Synopsis

Moyenne

15.5

6 votes

BON

Alors que la Faucheuse se prépare à l'entraîner de l'autre côté du miroir, l'auteur des Contes de la folie ordinaire entame, à la demande d'un ami, un journal intime.
S'il dit son peu de goût pour ce genre d'exercice, il s'y plie cependant avec une magnifique sincérité, n'épargnant ni ses contemporains, ni soi-même.
Les courses de chevaux, les ennuyeux interviewers ou quémandeurs d'autographes, la relecture d'un jeu d'épreuves, ces ongles de pieds qu'il faudrait bien se décider à couper : tout ce qui fait la vie de tous les jours est là. Et aussi les nuits d'insomnie, lorsque l'écran du Mac constitue l'ultime ressource et la seule liberté.
Car le « vieux Buk » se veut avant tout un écrivain. Et c'est une superbe « préface à la vie d'écrivain » qu'il nous donne ici, en point final d'une oeuvre parmi les plus singulières et les plus fortes de ce temps.

Titre original : The captain is out to lunch and the sailors have taken over the ship (1998)

1 édition pour ce livre

2001 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | Traduit par Gérard Guégan | 224 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • TYBOR Le 10 Août 2016 à 15:24
    Le dernier livre de Hank... Comme apaisé. écrit avec un traitement de texte. So long, Charles!

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !