Ce que tu as fait de moi

de Karine Giébel (2019)

Synopsis

Moyenne

13.7

28 votes

MOYEN

"On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j'avais plongé seul..."

Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?

"Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié."

Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?

"Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin."

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Belfond

Française Langue française | 552 pages | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782714481962

2019 [E-book] Editions Belfond

Française Langue française | 552 pages | Format : ePub | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782714481979

2019 Editions France Loisirs

Française Langue française | 549 pages | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782298157277

D'autres livres dans ce genre

10 commentaires

  • LaBibliothequedeJuju Le 21 Novembre 2019 à 09:21
    Chez Giebel, la frontière entre le bien et le mal est toujours aussi ténue, toujours aussi malencontreusement humaine. Toujours aussi compliquée à regarder en face. Un roman viscéral et hypnotique. Coup de cœur de cette fin d’année. Karine Giebel reste indétrônable, à mes yeux , dans l’univers du noir à la française.
  • lectricedusud Le 23 Novembre 2019 à 01:21
    Une histoire ou il ne se passe presque rien
  • laetiti Le 27 Novembre 2019 à 19:57
    Récit d'une passion dévorante, destructrice, obsessionnelle, malsaine, perverse et incontrôlable. Aimer à en crever..... Lecture difficile, qui bouscule et qui dérange, qui met mal à l'aise..
  • Dragonblood Le 29 Novembre 2019 à 14:26
    Petite forme pour Giebel. Un récit mièvre, sans grand intérêt. Des rapports au personnage masculin très particuliers. Une fin peu surprenante.
  • Dyartes Le 30 Novembre 2019 à 02:01
    Faire passer une relation basée sur la violence, le viol, le chantage, la menace pour de l'amour... Aujourd'hui que nous sommes à un tournant de notre histoire, que les femmes se battent pour ne plus banaliser ce genre de violence ? Quel est le projet de ce livre exactement ? Je n'y ai vu aucune dénonciation, aucune morale... Tabasser une femme, ce n'est pas romantique ! Pire lecture de l'année...
  • Livresque78.wordpress.com Le 30 Novembre 2019 à 08:53
    Une passion dévorante qui fait perdre la notion de ce qui est acceptable de subir et de commettre, c'est là que nous emmène Karine Giebel. Un sujet difficile à tenir et à défendre de nos jours. J'ai adoré et je le crie bien fort. Dérangeant et oppressant, n'oublions pas que c'est un roman.
  • matitemaman Le 03 Décembre 2019 à 21:52
    Je suis pourtant une fan absolue de Karine Giébel, le meilleur restant "Meutres pour rédemption", inoubliable. Là j'ai eu bien du mal à avancer dans l'histoire, déçue. Il y avait aussi beaucoup de fautes d'orthographe ....
  • Chrichrilecture Le 06 Décembre 2019 à 01:34
    Un roman sentimental noir Je ne classerais ce roman comme policier ou thriller mais plus dans la catégorie de roman noir glauque. Une histoire qui tourne en rond, avec un jeux de tennis qui manque de crédibilité, car deux interrogatoires qui en sons toujours au même points de plus les deux se chevauchent ce qui fait pas mal de répétitions.
  • Chrichrilecture Le 06 Décembre 2019 à 01:36
    Quand à l'écriture elle est vraiment bof avec ses phrases courtes, redondantes. Ce n'est pas le premier roman que je lis de cette auteure mais c'est le premier qui me déçoit autant Un roman a oublier et surtout a ne pas mettre au pied du sapin pour noël.
  • LoudieBouh Le 06 Décembre 2019 à 07:56
    Cette lecture est prenante et je dois dire que je n'ai pas dérogé à la règle. Prise dans ses filets. Cependant j'espérais autre chose pour le dénouement final, j'espérais voir la force du personnage féminin surgir dont ne sais où. Et ça m'a déçu que ce ne soit pas le cas.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !