Ce que tu as fait de moi

de Karine Giébel (2019)

Synopsis

Moyenne

14.1

85 votes

MOYEN

"On se croit solide et fort, on se croit à l’abri. On suit un chemin jalonné de repères, pavé de souvenirs et de projets. On aperçoit bien le ravin sans fond qui borde notre route, mais on pourrait jurer que jamais on n’y tombera. Pourtant, il suffit d’un seul faux pas. Et c’est l’interminable chute.
Aujourd’hui encore, je suis incapable d’expliquer ce qui est arrivé. Si seulement j'avais plongé seul..."

Cette nuit, c’est le patron des Stups, le commandant Richard Ménainville, qui doit confesser son addiction et répondre de ses actes dans une salle d’interrogatoire. Que s’est-il réellement passé entre lui et son lieutenant Laëtitia Graminsky ? Comment un coup de foudre a-t-il pu déclencher une telle tragédie ?

"Si nous résistons à cette passion, elle nous achèvera l’un après l’autre, sans aucune pitié."

Interrogée au même moment dans la salle voisine, Laëtitia se livre. Elle dira tout de ce qu’elle a vécu avec cet homme. Leurs versions des faits seront-elles identiques ?

"Si nous ne cédons pas à cette passion, elle fera de nous des ombres gelées d’effroi et de solitude.
Si nous avons peur des flammes, nous succomberons à un hiver sans fin."

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Belfond

Française Langue française | 552 pages | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782714481962

2019 [E-book] Editions Belfond

Française Langue française | 552 pages | Format : ePub | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782714481979

2019 Editions France Loisirs

Française Langue française | 549 pages | Sortie : 21 Novembre 2019 | ISBN : 9782298157277

D'autres livres dans ce genre

27 commentaires

  • LaBibliothequedeJuju Le 21 Novembre 2019 à 09:21
    Chez Giebel, la frontière entre le bien et le mal est toujours aussi ténue, toujours aussi malencontreusement humaine. Toujours aussi compliquée à regarder en face. Un roman viscéral et hypnotique. Coup de cœur de cette fin d’année. Karine Giebel reste indétrônable, à mes yeux , dans l’univers du noir à la française.
  • lectricedusud Le 23 Novembre 2019 à 01:21
    Une histoire ou il ne se passe presque rien
  • laetiti Le 27 Novembre 2019 à 19:57
    Récit d'une passion dévorante, destructrice, obsessionnelle, malsaine, perverse et incontrôlable. Aimer à en crever..... Lecture difficile, qui bouscule et qui dérange, qui met mal à l'aise..
  • Dragonblood Le 29 Novembre 2019 à 14:26
    Petite forme pour Giebel. Un récit mièvre, sans grand intérêt. Des rapports au personnage masculin très particuliers. Une fin peu surprenante.
  • Dyartes Le 30 Novembre 2019 à 02:01
    Faire passer une relation basée sur la violence, le viol, le chantage, la menace pour de l'amour... Aujourd'hui que nous sommes à un tournant de notre histoire, que les femmes se battent pour ne plus banaliser ce genre de violence ? Quel est le projet de ce livre exactement ? Je n'y ai vu aucune dénonciation, aucune morale... Tabasser une femme, ce n'est pas romantique ! Pire lecture de l'année...
  • Livresque78.wordpress.com Le 30 Novembre 2019 à 08:53
    Une passion dévorante qui fait perdre la notion de ce qui est acceptable de subir et de commettre, c'est là que nous emmène Karine Giebel. Un sujet difficile à tenir et à défendre de nos jours. J'ai adoré et je le crie bien fort. Dérangeant et oppressant, n'oublions pas que c'est un roman.
  • matitemaman Le 03 Décembre 2019 à 21:52
    Je suis pourtant une fan absolue de Karine Giébel, le meilleur restant "Meutres pour rédemption", inoubliable. Là j'ai eu bien du mal à avancer dans l'histoire, déçue. Il y avait aussi beaucoup de fautes d'orthographe ....
  • Chrichrilecture Le 06 Décembre 2019 à 01:34
    Un roman sentimental noir Je ne classerais ce roman comme policier ou thriller mais plus dans la catégorie de roman noir glauque. Une histoire qui tourne en rond, avec un jeux de tennis qui manque de crédibilité, car deux interrogatoires qui en sons toujours au même points de plus les deux se chevauchent ce qui fait pas mal de répétitions.
  • Chrichrilecture Le 06 Décembre 2019 à 01:36
    Quand à l'écriture elle est vraiment bof avec ses phrases courtes, redondantes. Ce n'est pas le premier roman que je lis de cette auteure mais c'est le premier qui me déçoit autant Un roman a oublier et surtout a ne pas mettre au pied du sapin pour noël.
  • LoudieBouh Le 06 Décembre 2019 à 07:56
    Cette lecture est prenante et je dois dire que je n'ai pas dérogé à la règle. Prise dans ses filets. Cependant j'espérais autre chose pour le dénouement final, j'espérais voir la force du personnage féminin surgir dont ne sais où. Et ça m'a déçu que ce ne soit pas le cas.
  • Bookeo Le 15 Décembre 2019 à 15:26
    Premier livre de l'autrice et je suis vraiment déçu. J'ai ressenti un profond malaise lors de cette lecture plus que dérange et invraisemblable. Beaucoup de répétition et incohérences. L'histoire d'une obssession vraiment malsaine ! Et c'est long tres long il ne ce passe rien. Je n'ai pas du tout aimer les personnages qui sont tordus il n'y a pas d'autres mots Dommage je retenterai ma chance ...
  • Val9987 Le 16 Décembre 2019 à 06:56
    L’histoire manque de réalisme, les personnages ne sont pas très intéressants, il ne se passe pas grand chose, bref pas terrible
  • audette Le 27 Décembre 2019 à 17:12
    Pff, l'auteur me déçoit de plus en plus... je ne sais même pas si j'aurai envie de lire son prochain :( On est bien loin des "morsures de l'ombre", ou de "jusqu'à ce que la mort nous unisse". Dommage...
  • vagabondageautourdesoi Le 27 Décembre 2019 à 19:10
    Accrochez vous, car vous n’en ressortirez pas indemne. Karine Giebel entraîne son lecteur dans un monde difficile, sans règle où les émotions contradictoires s’entrechoquent. L’ océan d’inquiétude qui submerge le lecteur n’est rien par rapport à la perversité diabolique qui le déstabilise. Ne nous y trompons pas, Karine Giebel est en passe de devenir une reine du thriller psychologique !
  • Leslivresdestelle Le 01 Janvier 2020 à 21:12
    Ma première claque de 2020. Quel roman! Je crois qu’il est aussi addictif que meurtre pour rédemption. Je n’arrivais pas à lâcher mon livre. Je l’ai littéralement dévoré en deux jours. Je ressors de ce roman complètement chamboulée tellement les émotions et les sentiments sont contradictoires. Du très grand Giebel. Pour moi c’est un 20.
  • Eva2a Le 03 Janvier 2020 à 00:28
    Karine Giebel nous offre encore une belle pépite... Je n'ai jamais été déçue par cette auteure. Tout d'abord grâce à son imagination, mais surtout grâce à sa plume. Une plume digne d'un poête. Elle sait manier les mots avec tellement de talent. Chacun d'eux vous font ressentir tant de choses. Encore un ouvrage qui nous bouscule, qui nous hypnotise, qui vous emprisonne à l'intérieur de ses pages...
  • argali Le 05 Janvier 2020 à 18:24
    Cru, violent, nauséabond. Peu d'émotions vraies, et une idée bien noire et violente de la passion. Abandon.
  • Les lectures de Fifi Le 07 Janvier 2020 à 17:32
    Première fois que je donne une aussi mauvaise note à l'autrice depuis que je l'ai rencontré au détour de meurtre pour redemption... C'est une sacrée déception pour moi... Rien de va dans ce récit... l'histoire, le rythme, les personnages, l'intrigue... bref je n'ai pas retrouvé la patte de l'autrice... Je suis bien déçue.
  • Artemis_shields Le 22 Janvier 2020 à 21:07
    Inconcevable d'écrire un livre pareil quand on est une femme en 2019. Le viol, les relations abusives et le chantage sexuel ne sont pas romantique. Grande fan de l'auteure, mais cette fois je vous le dis, fuyez !
  • melanzan Le 04 Février 2020 à 16:40
    Comme toujours avec Karine Giebel, la lecture est addictive. Mais cette fois elle me laisse vraiment un sentiment de malaise, cette relation a démarré bien trop violemment pour qu'elle se transforme en amour/haine. Et je trouve qu'à la fin, le jugement des flics (tous des hommes...) fait bien vite abstraction de comment tout a commencé. Mais peut-être est-ce là une certaine morale ?
  • alapagedesuzie Le 06 Février 2020 à 02:15
    Perplexe est le mot qui me vient à l’esprit lorsque j’essaie de définir ce que je ressens depuis que j’ai refermé ce livre! Il y a une telle noirceur au sein de ce roman que parfois j’ai dû déposer le livre pour reprendre un peu mon souffle. Et pourtant, j’ai trouvé l’intrigue addictive... je ressors déstabilisée!
  • Aurore62128 Le 10 Février 2020 à 16:32
    J'ai adoré. 1er roman que je lis de l'auteur car c'est une autrice de Thriller et je ne lis quasiment pas de thriller. Mais ce roman m'a tenté car j'avais vu passé des avis qui disait qu'il s'agissait d'une Dark Romance et la ca me parle. Donc je me suis plongé dans ce roman et j'ai tout simplement surkiffé ma lecture
  • Aurore62128 Le 10 Février 2020 à 16:33
    Ce n'est pas une Dark romance, ce n'est pas du thriller, ce n'est pas une romance non plus .... C'est l'histoire de Richard et Laetitia de leur relation destructrice l'un envers l'autre. Une histoire qui fait mal, qui va les changer à jamais et ou il vont absolument tout pulvériser sur leurs passages, prendre tous les risques pour l'autre.
  • Aurore62128 Le 10 Février 2020 à 16:33
    Je ressors scotchée de ma lecture tellement j'ai été prise dans cette histoire psychologique absolument incroyable.
  • marie39 Le 12 Février 2020 à 20:48
    L’amour, la haine des sentiments si éloignés et pourtant si proches ? Karine Giebel nous entraîne dans une histoire passionnelle entre Laëtitia et Richard. Une rencontre peut bouleverser votre vie à tout jamais et faire voler en éclat toutes vos certitudes. Entre chantage et manipulation, comment s’en sortir ? J’ai adoré, un coup de coeur. J’ai été happé par ce récit qui vous prend aux tripes.
  • Dudu the fox Le 14 Février 2020 à 17:46
    J'ai envie de m'etouffer quand je vois le mot passion. Une "passion" qui commence par un viol ça n'existe pas. Roman nauséabond.
  • cecile_l Le 15 Février 2020 à 12:30
    Assez décevant, récit d’une obsession, violente et malsaine.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !