Et ne reste que des cendres

de Oya Baydar (2015)

Synopsis

Moyenne

16.0

2 votes

BON

Ne reste que des cendres. Des cendres chaudes, brûlantes, des poussières incandescentes au goût âcre : les vestiges des feux allumés par toute une génération qui croyait pouvoir enrayer le mécanisme infernal des dictatures militaires et des fanatismes.
Une génération de révolutionnaires, de militants, parmi lesquels la flamboyante Ülkü. Personnage obsédant, amoureuse éperdue, elle traverse la tête haute et le cœur battant les tourmentes politiques et sociales qui ont secoué la Turquie depuis les années 70. Elle qui a vécu dans sa chair la torture et les deuils ; dans son cœur : la passion, la fascination et la lâcheté des hommes.
Des cendres de cet engagement des plus contemporains, Oya Baydar fait renaître les cris, les passions, les espoirs de son peuple, de ces militants du monde entier qui, de Paris à Istanbul en passant par Moscou et Leipzig, ont comme elle connu la lutte, l’exil et le désenchantement.

Titre original : Sicak Külleri Kaldi (2000)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2018 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Valérie Gay-Aksoy | 672 pages | Sortie : 4 janvier 2018 | ISBN : 9782264068910

2015 Editions Phebus (Littérature étrangère)

Française Langue française | Traduit par Valérie Gay-Aksoy | 566 pages | Sortie : 20 août 2015 | ISBN : 9782752907806

2015 [E-book] Editions Phebus

Française Langue française | 715 pages | Format : ePub | ISBN : 9782752910394

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !