Je ne suis pas seul à être seul

Synopsis

Moyenne

17.4

5 votes

TRES BON

Le premier souvenir de solitude ? Un petit garçon coiffé en brosse qui réclame sa mère à l’accueil d’un grand magasin.
Plus tard, c’est un enfant de 10 ans qui nage seul dans la mer du nord et qui lorsqu’il se retourne découvre la plage vide : personne ne l’a attendu. Puis c’est la première danse refusée, la première rupture, le premier deuil, mais c’est aussi tous ces moments choisis, voulus, espérés, goutés : seul avec un livre, avec une musique, seul à regarder les autres, seul en écrivant. Jean-Louis Fournier est toujours ce petit garçon, fils unique qui rêvait d’amitiés et d’une grande famille mais qui espérait aussi s’échapper, grandir, rester seul.
Aujourd’hui dans un grand appartement, après la mort de sa femme, de ses amis, de son éditeur, ce désir des autres et ce besoin de solitude sont restés les mêmes et il passe de l’un à l’autre. Avec un mélange de douceur, de tristesse et d’espièglerie, il regarde les fenêtres toujours fermées de ses voisins (des gens seuls comme lui ?), il observe ce monde où les hommes sont ultra connectés et semblent n’avoir jamais été aussi seuls, il attend la visite d’une jeune femme qui l’emmène au musée, qui le distrait, lui apporte sa jeunesse : mais des deux qui est le plus seul ?
Un livre tendre, délicat, mélancolique parfois qui ressemble à une aquarelle de Turner et à un dessin de Sempé.

1 édition pour ce livre

2019 Editions JC Lattès (Littérature française)

Française Langue française | 200 pages | Sortie : 2 Octobre 2019 | ISBN : 9782709662482

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • vagabondageautourdesoi Le 27 Octobre 2019 à 20:56
    Après la lecture de « Je ne suis pas tout seul à être seul », j’ai eu envie d’écrire une lettre à Jean-Louis Fournier : Vous expliquez dans ce livre au titre particulier « Je ne suis pas tout seul à être seul » votre choix de solitude ! Vous expliquez revendiquer votre liberté, votre indépendance pour avoir le temps de lire, d’écrire et de regarder le monde, tranquillement sans être dérangé.
  • Waterlyly Le 29 Octobre 2019 à 16:37
    L’auteur nous livre ici une critique acerbe de la solitude, des peurs de la société actuelle face à ce mal en vogue, malgré tous les moyens de communication qui composent notre quotidien. Il le fera avec beaucoup d’humour, d’autodérision, mais toujours en livrant un message important.
  • LaBibliothequedeJuju Le 08 Novembre 2019 à 16:49
    La solitude comme drapeau, comme fil conducteur. Celle de l’enfance, celle de l’amour. Celle qui brûle, plus ou moins fort, à certains moments de l’existence. Une compagne, amère et étonnamment réconfortante à l’occasion. Essai autobiographique et universel d’une réalité parfois douloureuse. Mordante. J’ai aimé cette façon de ne pas s’apitoyer tout en étant parfois terriblement émouvant.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !