Les dieux eux-mêmes

de Isaac Asimov (1973)

Synopsis

Moyenne

16.7

23 votes

BON

En 2070, la Terre vit dans la prospérité et le bonheur grâce à la Pompe à Électrons, qui fournit une énergie illimitée et gratuite. Une découverte extraordinaire, à moins que...

À moins que cette invention miraculeuse ne constitue à plus ou moins longue échéance une menace imparable pour notre Univers ; un piège tendu par une civilisation parallèle pour annihiler notre réalité.

Seuls quelques personnes ont pressenti la terrible vérité : un jeune physicien marginal, une Lunarite intuitionniste, un extraterrestre rebelle vivant sur une planète qui se meurt. Mais qui les écoutera ? Qui les croira ? Contre la stupidité, les dieux eux-mêmes luttent en vain.

Titre original : The Gods Themselves (1972)

6 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2015 Editions Folio (SF)

Française Langue française | 438 pages | ISBN : 9782070419777

2010 Editions Folio (SF)

Française Langue française | Traduit par Jane Fillon et Sylvie Denis | 438 pages | ISBN : 9782070419777

1979 Editions Denoël (Présence du futur)

Française Langue française | Traduit par Jane Filion | 343 pages

1974 Editions Denoël (Présence du futur)

Française Langue française | Traduit par Jane Fillion | 343 pages

1973 Editions Denoël (Présence du futur)

Française Langue française | Traduit par Jane Fillion | 343 pages

2013 Editions Gollancz (SF Masterworks)

Anglaise Langue anglaise | 269 pages | ISBN : 9780575129054

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Roupille Le 31 Janvier 2021 à 12:23
    Pas le plus grand livre d'Asimov, il n'en reste pas moins un roman malin, bien construit, et faisant preuve d'une inventivité folle dans sa deuxième partie. L'humour facétieux d'Asimov fait le reste pour que Les Dieux Eux-mêmes soit un très agréable moment de lecture.
  • Pounette Le 09 Mai 2021 à 22:51
    C'est ma première lecture d'Asimov, sur un conseil. Je ne suis pas très SF. Ce roman divisé en 3 parties distinctes forment un tout cohérent. La première partie est très technique et concerne la pompe et l'uranium. J'ai plus accroché sur les 2 suivantes, plus romancé. J'ai apprécié le caractère insolite de l'imagination. C'est un bon roman malgré son ancienneté.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !