Vers la beauté

Synopsis

Moyenne

16.7

107 votes

BON

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au Musée d'Orsay. Mathilde Mattel, DRH du Musée, est rapidement frappée par la personnalité de cet homme taciturne, mystérieux, spécialiste de Modigliani, qui a choisi de s'effacer dans une fonction qui ne correspond pas à ses compétences reconnues. Antoine est affecté à la salle des Modigliani, et Mathilde le surprend parfois à parler à mi-voix au portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée du peintre au destin tragique. Il fuit tout contact social, même si Mathilde ne le laisse pas indifférent. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu'il vient d'éprouver. Pour survivre, cet homme n'a trouvé qu'un remède, se tourner vers la beauté. Après Charlotte, David Foenkinos nous entraîne une nouvelle fois dans le monde de l'art, de la peinture et de ses puissances. Derrière le secret d'un homme, on comprendra qu'il y a un autre destin, celui d'une jeune femme, Camille, hantée par un drame, et qui elle-aussi tentera de survivre grâce à la création et à la recherche de la beauté.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2019 Editions Folio

Française Langue française | 220 pages | Sortie : 2 Mai 2019 | ISBN : 9782072824425

2018 [Audiobook] Editions Gallimard (Ecoutez lire)

Française Langue française | Lu par Xavier Béja | Durée : 313 min | Sortie : 1 Juin 2018

2018 [E-book] Editions Gallimard

Française Langue française | 2954 pages | Format : AZW | Sortie : 20 Février 2018 | ISBN : 9782072784873

2018 Editions Gallimard

Française Langue française | 224 pages | ISBN : 9782072784873

28 commentaires

  • Les-ombres-d-Allie Le 28 Mars 2018 à 22:06
    Un très beau nouveau roman qui regorge de surprises... L'écriture est douce pour des sujets pourtant très sensibles. Ce livre n'est cependant pas forcément adapté à tous étant donné la réalité donnée à "l'événement" qui frappe le personnage. Une belle découverte qui engage une longue réflexion.
  • marjooo Le 04 Avril 2018 à 20:53
    Roman déroutant au début de sa lecture puis la magie opère... Avec ses mots toujours si bien choisis, David Foenkinos décrit tout en pudeur des émotions pourtant si difficiles à exprimer... Un roman d'une grande tristesse mais surtout d'une grande beauté. Une lecture qui m'a fortement touchée... Coup de cœur!
  • lolodec Le 13 Avril 2018 à 21:53
    Une première partie (le prof devient gardien de musée) intrigante et plutôt réussie et une seconde partie (l'ex élève) opportuniste et trop dans l'air du temps pour être sincère. Une grande déception.
  • tea-books Le 14 Avril 2018 à 22:48
    Avec beaucoup de sensibilité et d'émotions, David Foenkinos nous montre que l'art peut soigner l'âme aussi insoutenable qu'est la blessure... Impossible de lâcher ma lecture...Je recommande !
  • Faby de Caparica Le 30 Avril 2018 à 18:28
    un grand cru
  • B-Doing Le 20 Mai 2018 à 20:42
    Premier roman que je découvre de l'auteur. Une belle réussite avec une histoire aux larges émotions. De la beauté on découvre l'innocence puis la laideur pour ensuite panser ses blessures avec l'art de la peinture. La beauté d'un espoir avec les regrets d'un "si".
  • Abracadabooks Le 13 Juin 2018 à 09:49
    Envoûtant. Et toute la magie que ce mot contient.
  • Mlle Alice Le 26 Juillet 2018 à 16:43
    Une rencontre complètement ratée. Je n'ai aimé que le premier tiers, ensuite ce fut l'ennui total.
  • CorinneMa Le 04 Août 2018 à 15:26
    Puissance de l'art... belle romance...
  • Blueberrynight Le 20 Août 2018 à 09:31
    Un magnifique roman sur la sensibilité, l'art, la solitude, la dépression et la réparation de soi, avec une écriture douce.
  • Camille_PixieDust Le 22 Août 2018 à 20:08
    L’histoire est intrigante, intelligente et rudement bien menée. Malgré le thème abordé et la dureté de certaines passages, c'est une histoire de toute beauté, que j'ai terminé les yeux remplis de larmes mais le sourire aux lèvres malgré tout.
  • Camillette Le 14 Septembre 2018 à 16:20
    Un roman fort et bouleversant surtout dans la seconde partie, qui est même assez dérangeante . David Foenkinos a un style fluide et hypnotique. Bon roman.
  • angie206 Le 23 Septembre 2018 à 15:45
    Beau roman, j'adore l'écriture de David Foenkinos. Après Charlotte ce roman m'a plue et j'ai envie de découvrir d'autres romans.
  • isalitdeslivres Le 28 Septembre 2018 à 17:35
    J'ai eu le cœur brisé et en même temps j'ai été tellement touché par tant d optimisme et de vie dans la dernière partie du livre. J'ai eu presque les larmes aux yeux.
  • promenonsnousdsleslivres Le 12 Janvier 2019 à 02:05
    Captivant pour la force du récit, captivant car l'auteur aborde avec merveille le thème de l'art: la thérapie par l'art, ses biens faits. Lorsque l'on termine le livre tout prend du sens, on comprend tout et même si le final est poignant, c'est beau, carrément beau même! La notion du mot "beauté" prend forme dans tout ce qu'il y'a de plus complexe et s'entrelace avec la notion de l'art.
  • Salamander Le 12 Janvier 2019 à 20:19
    C’est le livre de l’année, il nous fait aimer l’ « Art », de s’interroger, il arrive à faire le lien entre la beauté et la cruauté.
  • maevarlt Le 22 Janvier 2019 à 13:47
    Un peu comme chacun de ses livres, celui-ci est fort, captivant, simple et réaliste. Les personnages ont toujours cette touche de poésie, et d'art ici aussi, et même si leurs histoires ne sont pas toujours jolies, ils ont cette délicatesse propre aux personnages de Foenkinos. Et puis, ça se lit si vite et si facilement. Je ne suis pas déçue.
  • Yukiness Le 26 Janvier 2019 à 07:15
    Ce livre est un bijou.Ce roman est magnifique, extrêmement émouvant. J’ai particulièrement aimé la troisième et la quatrième partie. Je me suis beaucoup identifiée au personnage de Camille. Foenkinos sait trouver les mots justes. Il maîtrise l’art de la phrase courte plein de sens. Ce livre est arrivé au bon moment dans ma vie, moi qui commence à étudier l’HIDA et à me remettre d’un passage à vide
  • Manonchalamment Le 24 Février 2019 à 23:36
    Bouleversant. Les parties sur le professeur sont très fluides et se lisent très vite. Le reste est aussi dramatique que magnifique. Le passage violent est relativement annoncé, on peut y échapper, important a preciser. J'ai donc tout lu d'une traite en me disant que la fin redonnait certainement de l'espoir et ce fut le cas, les derniers passages concluent parfaitement le roman. Tellement beau.
  • leblogdelaety Le 12 Juin 2019 à 15:04
    Cette lecture est hypnotique : une fois que vous la commencez, vous ne pourrez vous détacher ni du personnage de Camille, ni du duo Mathilde/Antoine. Leur histoire, étroitement liée est absolument bouleversante et ne vous laissera pas de marbre. J’ai été secouée par ce que j’ai découvert, car sous ce titre doux, se cachent bien des chagrins. Camille est un personnage inoubliable. Foncez.
  • MSophieBC Le 14 Août 2019 à 13:29
    Vers la beauté est un roman que l’on peut qualifier de drame. Non ne partez pas. C’est magnifique. Tendres, vrais, justes… les sentiments y sont décrits sans détour mais sans voyeurisme, non plus. C’est l’histoire d’une reconstruction.C’est un roman qui rend heureux, c’est un auteur qui écrit si bien que mes ouvrages sont remplis de notes et de phrases soulignées.
  • Clo14 Le 18 Août 2019 à 16:40
    Les 1ères parties du livre ne m'ont pas emballé. Je ne suis pas une grande connaisseuse de l'art en général, et j'ai eu du mal à accrocher. Par contre les dernières parties sont belles et cruelles à la fois. Livre très émouvant.
  • Nounourse Le 16 Septembre 2019 à 18:18
    Ultra PUISSANT. Ne laisse pas indifférent.
  • Un.chat.sur.les.genoux Le 09 Octobre 2019 à 10:26
    Une belle histoire, pleine de douceur malgré des passages tristes et difficiles. La delicatesse de l'écriture de David Foenkinos. Un agréable moment de lecture.
  • Melimoli Le 12 Novembre 2019 à 20:52
    Fortement inspiré de l'actualité. Triste. Mais très réussi.
  • hederra Le 18 Janvier 2020 à 12:46
    A la recherche du tout et du plaisir, côtoyant les œuvres artistiques, nos personnages se fondent dans la beauté du moment présent et partagé, ainsi que dans l’allégorie furtive des sens du corps. Jusqu’au point d’un non-retour. La beauté est parfois proche de la laideur. "La beauté demeure le meilleur recours contre l'incertitude".
  • Livresansfin Le 24 Janvier 2020 à 11:33
    Je ne lis que très rarement des contemporains car je préfère voyager dans l'imaginaire. Et cette fois-ci ça n'a pas marché avec le monde réel. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, une distance m'a séparé de leurs émotions.
  • LesCarnetsdeLucile Le 05 Février 2020 à 23:42
    Si joli...

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !