Les enfants verts

de Olga Tokarczuk (2016)

Synopsis

Moyenne

14.8

8 votes

MOYEN

Un petit conte philosophique et historique
Au XVIIe siècle, William Davisson, un botaniste écossais, devenu médecin particulier du roi polonais Jean II Casimir, suit le monarque dans un long voyage entre la Lituanie et l’Ukraine. Esprit scientifique et fin observateur, il étudie les rudesses climatiques des confins polonais et les coutumes locales. Un jour, lors d’une halte, les soldats du roi capturent deux enfants. Les deux petits ont un physique inhabituel : outre leur aspect chétif, leur peau et leurs cheveux sont légèrement verts…

Une réflexion subtile et non sans humour autour de la perception de l’autre et du rejet de l’inconnu
Olga Tokarczuk s’interroge sur l’Europe par la voix de son narrateur, un étranger pris dans la tourmente de l’Histoire. Perçu comme un danger potentiel, l’autre fait peur. Mais que savons-nous de nos voisins, ceux surtout qui vivent en marge du monde qui nous est proche ? La notion du centre et de la périphérie est-elle la même pour tous ? Qu’en est-il aujourd’hui ? Les observations de William Davisson, l’Européen échoué dans une lointaine Pologne déchirée par les guerres, semblent toujours d’actualité.

Titre original : Zielone dzieci (2016)

1 édition pour ce livre

2016 Editions La Contre allée

Française Langue française | Traduit par Margot Carlier | 96 pages | Sortie : 26 avril 2016 | ISBN : 9782917817506

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Lycianthes Le 20 Octobre 2021 à 14:50
    Quel dommage que ce conte ne soit pas plus long, il sonne comme une ébauche. L'histoire était très prenante et intéressante, j'aurais vraiment désiré en savoir plus

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !