A vos votes !

C'est le moment de voter pour le livre du book club de décembre, et aussi pour le BC Graphique de décembre !

Le premier été

de Anne Percin (2011)

Synopsis

Moyenne

16.1

39 votes

BON

Catherine, libraire d’une trentaine d’années, est de retour en Haute-Saône avec sa soeur aînée, Angélique, afin de vider la maison de leurs grands-parents décédés. Depuis longtemps, Catherine s’est tenue à l’écart de ce petit village. Pourtant, chaque coin de rue ou visage croisé font surgir en elle des souvenirs précis et douloureux alors que sa soeur a même oublié les prénoms des copains de vacances qu’elles retrouvaient chaque été, lors des séjours en famille. « J’ai une de ces mémoires. Une de celles qui ne laissent pas de zones d’ombre et aucune place au doute. Une mémoire cruelle », dit-elle. Angélique a fondé une famille, Catherine, non. C’est une femme solitaire, à l’adolescence déjà elle passait ses heures dans les livres. Mais pour ce qu’elle a vécu, adolescente, dans ce village, « il n’y a pas eu de mots. Il n’y en a jamais eu, ni avant, ni après. C’est quelque chose qui ne ressemble à rien d’écrit ». Pourtant, alors que la maison, bientôt vendue, est nettoyée de ses souvenirs, Catherine laisse remonter le secret qui l’étouffe depuis l’été de ses seize ans. Un été en apparence banal, passé comme d’ordinaire avec sa soeur chez ses grands-parents. Son récit va se dévider lentement, un récit en apparence tout lisse. Retrouvailles avec les gamins du village. Cueillette des haricots avec les grands-parents. Après-midis de chaleur passés au grenier dans la lecture du Grand Meaulnes. Piscine. Flirt de sa soeur avec un rouquin de la colonie… Angélique, de deux années plus âgées, sait déjà s’y prendre avec les garçons. Catherine, elle, est trop timide, trop sage. Les passions et les désirs, elle les vit par l’entremise des héros des grands romans qu’elle dévore. Mais cet été-là, tout va basculer. Ce qui a eu lieu, personne ne l’a jamais soupçonné, même pas sa soeur. Pourtant, il y a de quoi en faire des « cauchemars toute une vie ». Quelque chose meurt cet été-là : pas seulement l’innocence du corps, celle de l’âme. On restera discret sur le coeur de l’intrigue : Anne Percin sait nous faire descendre marche après marche vers le dévoilement de cet été sauvage, jusqu’au drame dont la narratrice espère n’être peut-être pas coupable. C’est une histoire d’innocence et de cruauté que nous raconte Anne Percin. Belle et implacable à la fois, comme tous les crève-coeurs de l’enfance.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2014 Editions Babel

Française Langue française | 182 pages | Sortie : Août 2014

2011 Editions du Rouergue

Française Langue française | 168 pages

D'autres livres dans ce genre

13 commentaires

  • Sweet Maya Le 11 Septembre 2011 à 13:52
    C'est avec un infini plaisir qu'A. Percin nous replonge dans cette période riche en émotions et en apprentissages qu'est l'adolescence. Elle parvient avec subtilité et grâce à trouver le mot juste.Un récit frais et vivant,dont la légèreté n'est mise en évidence que pour cacher un dénouement + sombre
  • pilyen Le 26 Février 2012 à 22:10
    Un vrai coup de coeur pour ce livre sensible et formidablement bien écrit.
  • Sara Le 14 Avril 2012 à 14:41
    Un très joli roman, très bien écrit.
  • faurelix Le 13 Juin 2012 à 12:02
    Après un début plus que laborieux, dans lequel le style ne me plaisait pas du tout, je me suis finalement laissé emporter par cette histoire. Très belle découverte, je n'oublierai pas !
  • Juju Books Le 21 Avril 2013 à 15:35
    Un récit étrange qui m'a laissé mal à l'aise...
  • petit-rat-de-bibliothèque Le 28 Septembre 2014 à 16:33
    un livre dont le sujet est très atypique dans la littérature contemporaine, mais malheureusement, l’écriture de l’auteure ne cadrait pas, pour moi, aux faits relatés. Un aspect trop enfantin est venu gêné ma lecture et ma vision des personnages.
  • Metyuro Le 25 Octobre 2014 à 16:09
    Un roman qui m'a beaucoup touché, retour en "enfance", retour sur des souvenirs enfouis.... C'était une lecture très nostalgique !
  • shao69 Le 15 Janvier 2015 à 10:57
    Un roman très plaisant et poignant.
  • Pimenta Le 13 Mars 2015 à 11:29
    J'ai savouré les aventures de Maxime dans "Comment (bien) rater ses vacances" et les deux tomes qui ont suivi. J'avais envie de découvrir Anne Percin dans un roman pour adultes. J'ai accroché à cette histoire d'adolescence simple mais aussi très touchante.
  • Vinushka Le 21 Août 2015 à 10:17
    Ce roman m'a transporté. L'écriture de l'auteure retransmet la naïveté de l'adolescente que fut jadis la narratrice et laisse le lecteur pantois à la fin, la rendant d'autant plus poignante.
  • Syl Cypher Le 16 Avril 2016 à 21:35
    Entre l'innocence, la passion de l'adolescence, et la gravité, l'intensité de la vie d'adulte, il n'y a, souvent, qu'une chose : un secret. Ici, une jeune femme s'adresse à nous, lecteur, et nous met dans la confidence. Elle a caché quelque chose à sa sœur. Une chose dont elle brûle de parler, et qu'elle va nous confier. Superbe écriture, très belle histoire, beaucoup d'émotion !
  • LespetiteslecturesdeMaud Le 13 Octobre 2016 à 09:22
    Un roman à l’image de nos jeunes années : tout en sensualité, en douceur et en cruauté. Un roman magnifiquement écrit : poétique, intimiste, juste et toujours d’actualité. Un vrai coup de coeur !
  • Asphyxia Le 10 Août 2017 à 13:59
    Roman assez déroutant. Une première partie qui sent la douceur des vacances et l'innocence, et puis une seconde partie plus tranchante, dure et triste; on passe par toutes émotions au rythme de la belle plume de l'auteure.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !