La Maison du Chat-qui-pelote

Synopsis

Moyenne

14.3

45 votes

MOYEN

La Maison du Chat-qui-pelote, c'est d'abord une enseigne de boutique redoublée d'un tableau : " Une formidable pièce de bois, horizontalement appuyée sur quatre piliers qui paraissaient courbés par le poids de cette maison décrépite, avait été rechampie d'autant de couches de diverses peintures que la joue d'une vieille duchesse en a reçu de rouge. Au milieu de cette large poutre mignardement sculptée se trouvait un antique tableau représentant un chat qui pelotait. " Mais cette nouvelle, écrite en 1829 et plus tard placée par Balzac en ouverture de La Comédie humaine, est elle aussi un tableau vrai, tableau du Paris commerçant - le Marais et la rue Saint-Denis - que l'écrivain prend plaisir à peindre. Un tableau de moeurs, également, et son premier titre, Gloire et Malheur, laissait plus directement deviner que s'y jouait le destin d'une femme : " Les humbles et modestes fleurs, écloses dans les vallées, meurent peut-être quand elles sont transplantées trop près des cieux, aux régions où se forment les orages, où le soleil est brûlant. "

5 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2011 [E-book] Editions Flammarion

Française Langue française | 119 pages | Format : ePub

2007 Editions Le Livre de Poche (Libretti)

Française Langue française | 86 pages | Sortie : Décembre 2003

1999 Editions Le Livre de Poche (Libretti)

Française Langue française | 95 pages

1999 Editions Le Livre de Poche (Libretti)

Française Langue française | 95 pages | ISBN : 9782253146223

1998 Editions Flammarion (GF - Etonnants classiques)

Française Langue française | 119 pages

8 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

5 commentaires

  • maevaduf Le 07 Janvier 2012 à 18:37
    Je l'ai lu pour les cours il y a quelques semaines à peine, mais je ne m'en rappelle plus. Déception.
  • Annouchkka Le 04 Février 2015 à 22:19
    l'amour inter-classe-sociales nous est joliement contée, enrichissant ...
  • Titania Le 11 Mai 2016 à 21:10
    C'est du bon Balzac. Ceux qui pourraient être effrayé par la lenteur de ses récits ou pour leur longueur trouveront ici une introduction à son œuvre. C'est enlevé et ça réunit les thèmes chers à l'auteur.
  • lolodec Le 25 Juin 2016 à 20:28
    je ne suis pas très amateur de Balzac. Ce n'est pas le plus mauvais et est plutôt plaisant à lire. Moyen, sans plus
  • Yukiness Le 23 Juillet 2018 à 09:16
    Ce livre présente élégamment les enjeux d’un amour convoquant des différences sociales. Si Augustine semble vivre un véritable conte de fées où seule l’opinion de ses parents pourrait faire obstacle à son bonheur, son mariage avec Sommervieux tourne au cauchemar. Une nouvelle tragique à la prose remarquable et au style imparable.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !