Le prochain book club a une date !

Qui nous rejoindra le 22 juillet pour discuter de Captive, tome 1: Les nuits de Shéhérazade, de Renée Ahdieh ? Les inscriptions sont ouvertes !

La mère des eaux

de Rod Marty (2017)

Synopsis

Moyenne

15.1

31 votes

BON

Après avoir subi une nouvelle fausse couche et appris qu’elle ne porterait plus jamais d’enfant, Emily est dévastée. Christopher, son mari, ne sait comment la consoler. C’est alors qu’ils sont appelés dans une communauté en Louisiane, au chevet de la mère d’Emily, que cette dernière n’a jamais rencontrée. Mais rien ne va se passer comme ils l’imaginaient. Pour Christopher, la sollicitude des habitants devient vite pesante, et les relations du couple commencent à se distendre… Que cache cette communauté coupée du reste du monde ? Pourquoi ses habitants ont-ils décidé de vivre reclus ? Et, surtout, que signifient ces rêves étranges qui troublent le sommeil d’Emily ? Un thriller fantastique sur l’obsession d’une femme prête à tout pour devenir mère. Quel qu’en soit le prix à payer…

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2017 Editions Scrineo

Française Langue française | 375 pages | Sortie : 4 Mai 2017 | ISBN : 2367405034

2017 [E-book] Editions Scrineo

Française Langue française | Format : PRC/MOBI

D'autres livres dans ce genre

10 commentaires

  • Marilyn Titoumamax Le 24 Mai 2017 à 07:41
    Comme dans les Enfants de Peakwood, l'histoire se met lentement en place. Les éléments s'accumulent tranquillement jusqu'au point de rupture mais il est alors trop tard pour les personnages d'échapper à leur destin. Un huis clos très efficace : Rod Marty est doué pour créer des atmosphères oppressantes.
  • Saiwhisper Le 26 Mai 2017 à 07:15
    Cette lecture m’a non seulement fait passer par plusieurs états, mais elle m’a également captivée. J’ai trouvé que l’on plongeait dans l’histoire avec une facilité déconcertante ! Si vous aimez les rituels ou les divinités vaudous, n’hésitez pas à découvrir cette histoire d’une Femme qui va tour faire pour enfanter, quitte à jouer avec des éléments occultes qu’elle est incapable de maîtriser…
  • Elizewyn Le 31 Mai 2017 à 18:20
    L'histoire se met assez lentement en place, mais elle est tout de même captivante, tout s'enchaîne avec fluidité, avec les flashbacks et les rêves. Je n'ai pas eu peur comme avec le 1e roman de Rob Marty "les enfants de Peakwood", mais j'ai clairement ressenti cette atmosphère oppressante que l'auteur réussi si bien à nous faire passer.
  • dadouche Le 02 Juin 2017 à 12:37
    En lisant " La mère des eaux" je suis sortie de ma zone de confort. Fan de thriller...je le suis mais beaucoup moins adepte de fantastique. Avec cette histoire nous sommes plongés en plein coeur de la Louisane, de la magie noire et des rites vaudous. Je m'attendais à une ambiance oppressante et à frissonner. Mais l'auteur n'a pas réussi à me transporter (...)
  • feyre Le 29 Juin 2017 à 18:03
    Un roman que j'ai adoré du début à la fin ! Très bien écrit, avec le suspens qu'il faut. Le cadre de l'histoire et la mythologie mis en place sont supers originaux et très immersifs. C'est également un plaisir de retrouver la plume de l'auteur !
  • joyeux-drille Le 29 Juillet 2017 à 22:55
    L'atmosphère de ce roman, dès qu'il arrive en Louisiane, est oppressante, étouffante. La descente aux enfers d'un couple, elle parce qu'elle ne peut se résoudre à ne pas avoir d'enfant, lui, par égoïsme et lâcheté. Lamarre, cette mystérieuse ville close, est un personnage à part entière de cette histoire très sombre dans un climat stagnant et suffocant. Ici, l'eau n'a rien d'un bienfait apaisant.
  • enforme Le 20 Novembre 2017 à 10:13
    Une lecture qui ne m'a pas convaincue ! Je l'ai terminée mais juste pour connaître la fin qui m'a beaucoup déçue. Je n'aime pas la magie noire et des rites vaudous et si j'avais su que c'était le thème de ce livre, je ne l'aurai même pas commencé !
  • Alexselivre Le 30 Novembre 2017 à 15:39
    Une déception qui m’a provoqué l’effet d’une giffle molle. Tout est cousu de fils blancs, il faut attendre plus de 170 pages pour que les éléments inquiétants se mettent en place, la narration est brouillonne, poussive et le tout est beaucoup trop absurde et creux. Cette coquille vide est d’autant plus dure à avaler que j’avais adoré Les Enfants de Peakwood. Je ne vous le conseille pas.
  • Maeva-Bibteacaire Le 02 Juin 2018 à 01:12
    Fin toute pourrite !!! C'était quoi ce livre ? Il faut quinze mille ans avant de démarrer de manière ultra chaotique, tel un Diesel par -20°C ! Emily, bon sang de bois, m'a insupporté au possible, je n'ai pas eu une once d'empathie pour cette égoïste. Chris m'a plus plu mais, le pauvre type, je sais pas ce qu'il va faire, maintenant ... Le genre de livre qui me laisse un goût amer ... J'aime pas.
  • kamimosa Le 11 Juin 2018 à 17:22
    J'avais adoré son petit frère "Les enfants de Peakwood" et malgré une histoire originale j'ai été moins transportée par celui ci, dommage ..

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !