Le Carnet de la mathématicienne

de Michelle Richmond (2012)

Synopsis

Moyenne

15.0

1 vote

BON

En 2009, dans un café de Diriomo au Nicaragua, Ellie Enderlin, une Américaine de 38 ans, rencontre un homme, Peter Mc Connell qui la fait replonger dans un passé douloureux. À San Francisco, vingt ans auparavant, sa s ur aînée, Lila Enderlin, brillante étudiante de doctorat en mathématiques à Stanford, a été sauvagement assassinée plongeant ainsi toute sa famille dans un véritable désarroi. La police ne parvint jamais à élucider ce mystère. Ellie devait trouver alors un réconfort auprès d un ami Andrew Thorpe, professeur de littérature, qui, non sans un certain cynisme, utilisera pourtant ses confessions pour écrire, l histoire de sa s ur dans Meurtre dans la baie. Ce roman noir le consacrera comme un auteur de polar à succès et désignera Peter Mc Connell, l amant marié de Lila, comme le meurtrier idéal.

Le carnet de la mathématicienne est un récit qui oscille entre le roman psychologique et le polar, où l on retrouve ce sens aigu de l analyse d un auteur qui explore les rapports entre deux s urs, les thèmes de l amour, de l amitié, de la mémoire, du deuil et de la culpabilité. Et cette plongée dans les souvenirs est soutenue par une écriture sobre, harmonieuse et toujours subtile.

Titre original : No one you know (2008)

1 édition pour ce livre

2012 Editions Buchet / Chastel

Française Langue française | Traduit par Sophie Aslanides | 420 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !