Les belles endormies

de Yasunari Kawabata (1961)

Synopsis

Moyenne

13.7

101 votes

MOYEN

Dans quel monde entrait le vieil Eguchi lorsqu'il franchissait le seuil des Belles Endormies ?
Ce roman, publié en 1961, décrit la quête des vieillards en mal de plaisirs. Dans une mystérieuse demeure, ils viennent passer une nuit aux côtés d'adolescentes endormies sous l'effet de puissants narcotiques.
Pour Eguchi ces nuits passées dans la chambre des voluptés lui permettront de se ressouvenir des femmes de son passé, et de se plonger dans de longues méditations. Pour atteindre, qui sait ? au seuil de la mort, à la douceur de l'enfance et au pardon de ses fautes.

Titre original : Nemureru bijo (1961)

6 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2013 Editions Le Livre de Poche (Biblio)

Française Langue française | Traduit par René Sieffert | 122 pages | ISBN : 9782253029892

2006 Editions Le Livre de Poche (Biblio)

Française Langue française | 125 pages | ISBN : 2253029890

2003 Editions France Loisirs (Courts romans & autres nouvelles)

Française Langue française | Traduit par R. Sieffert | 189 pages | ISBN : 9782744174193

2000 Editions Albin Michel

Française Langue française | 205 pages

1982 Editions Le Livre de Poche (Biblio)

Française Langue française | Traduit par René Sieffert | 128 pages | Sortie : 23 juin 1982 | ISBN : 2253029890

1982 Editions Le Livre de Poche (Biblio)

Française Langue française | Traduit par René Sieffert | 125 pages | Sortie : 23 juin 1982 | ISBN : 2253029890

D'autres livres dans ce genre

15 commentaires

  • Florel Le 07 Septembre 2010 à 18:41
    Peu commun mais pas désagréable.
  • melody nelson Le 12 Mai 2013 à 16:31
    Ennuyeux ou ennuyant ?
  • Naïade Le 20 Février 2014 à 14:11
    Tout à la fois déroutant et envoûtant. J'ai retrouvé là ce que j'affectionne tout particulièrement dans la littérature japonaise, à savoir un texte épuré, simple, allant à l'essentiel mais poétique et sensuel. Un roman magnifique sur le temps qui passe, les petites choses de la vie, la fragilité de celle-ci, la vieillesse et les souvenirs.
  • Marie Flower Panda Le 16 Août 2015 à 14:26
    Poétique et sensuel mais jamais vulgaire, Les Belles Endormies est une invitation à la réflexion. La vieillesse, la mort, l'amour, la vie en général, sont autant de thèmes vastes et profonds que l'auteur aborde en quelques mots seulement pour nous plonger dans une réflexion bien plus intense.
  • Plumepics Le 28 Mars 2017 à 05:24
    Voici un des rares livres que j'ai préféré abandonné en cours. Non pas que ce soit mal écrit ni même que le sujet soit ennuyeux, mais je n'ai pas su me mettre dans l'oeuvre. Je réessaierai peut-être plus tard.
  • marina Le 05 Mai 2017 à 21:55
    Un peu ennuyeux, pas mal de répétitions, finalement pas tellement de sensualité que ça et une fin qui m'a laissée sur ma faim. Bref je l'ai lu sans déplaisir mais sans plaisir non plus, par curiosité... mais sans rentrer dedans. C'est dommage car finalement l'histoire en soi était intéressante. Peut être que je devrai me replonger dedans une autre fois et lui donner une seconde chance
  • petit-rat-de-bibliothèque Le 17 Mai 2017 à 08:45
    Les belles endormies fut pour moi un rêve qui ne demeurera pas en mémoire…
  • Syl Cypher Le 22 Juillet 2017 à 20:54
    Un texte très étrange qui m'a mise tout de suite mal à l'aise, et ce jusqu'à la fin O.O
  • BlueMoon Le 01 Février 2019 à 23:26
    Alors … malaise dès le début, étrangeté du début à la fin, petites touches de "beauté" et de tristesse quand Eguchi se souvient de sa vie et tente de se convaincre qu'il n'est pas comme les autres vieillards, et un peu lassée par quelques répétitions. Contente d'avoir découvert Kawabata, mais je ne suis pas sûre que c'est le meilleur pour commencer !
  • L_ourse_bibliophile Le 09 Février 2019 à 09:50
    Lent, triste, beau, vaporeux, ce huis-clos nous plonge dans les souvenirs, les affres et les craintes d’un vieil homme. Si la fin laisse un goût d’inachevé, Les Belles Endormies, roman étrange s’il en est, m’aura à la fois séduite pour la poésie et la sensibilité de son écriture sur des sujets inhérents au genre humain et révulsée par son cadre éminemment perturbant et même scabreux.
  • EderRusterH Le 18 Janvier 2020 à 14:00
    Au final, je suis resté complètement troublé par cette lecture, car je ne sais pas quoi en penser, quoi en tirer. Je ne suis même pas sûre de pouvoir l'expliquer. Très étrange, déroutant.
  • les_aventures_livresques Le 19 Décembre 2020 à 23:58
    J'ai aimé ce livre, mais sans vraiment plus. 'était une lecture étrange qui avait un potentiel fou, mais sous-exploité. L'étrangeté de l'ambiance décrite m'a cependant conquis. Brumeux, et froid comme un courant d'air, voilà comment je décrirais ce très court roman. Je suis très fier d'avoir découvert Kawabata, mais je ne pense pas que ce livre soit le meilleur pour commencer à le lire. {14}
  • |_ucile Le 20 Août 2021 à 11:22
    Une lecture étonnante qui me donne malgré tout envie de lire plus de cet auteur. Le sujet est dérangeant et est prétexte à des réminiscences.
  • Lapetitevendetta Le 10 Mai 2022 à 13:03
    J'ai rarement aussi peu apprécié une lecture.
  • Une Plume Le 04 Août 2022 à 10:49
    Roman assez particulier et sujet à de nombreuses controverses, je ne peux nier la belle plume de Kabawata, notamment dans l'évocation et la description de la beauté des "belles endormies" ou les souvenirs d'Egushi sur les femmes de sa vie, filles, mère, amantes... Cependant je n'ai pas accroché, je me suis ennuyée, je ne sais trop quoi penser de cette lecture.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !