Les Sorcières de la République

de Chloé Delaume (2016)

Synopsis

Moyenne

15.3

22 votes

BON

Il s’est passé de bien vilaines choses, en France, entre 2017 et 2020, avec l’arrivé au pouvoir du Parti du Cercle, émanation d’une secte féministe qui a voulu compenser quelques millénaires de domination masculine. De ces trois ans il ne reste toutefois rien : l’amnésie collective a été décidée par un référendum. On l’appelle le Grand Blanc.

En 2062, au Tribunal du Grand Paris, anciennement Stade de France, la fondatrice du Parti du Cercle va enfin être jugée. Son nom est la Sibylle. Prophétesse de métier, conseillère des déesses de l’Olympe, elle va devoir tout raconter.

Pièces à conviction à l’appui, la Sibylle lève le voile sur l’histoire des femmes et sur les rapports de domination.

Dans ce roman à l’imagination virevoltante, Chloé Delaume dit l’avenir. Le nôtre ? Son humour est féroce. Il faut se laisser emporter.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2019 Editions Points

Française Langue française | 384 pages | ISBN : 9782757878309

2016 Editions Seuil

Française Langue française | 368 pages | Sortie : 18 Août 2016 | ISBN : 9782021045611

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • Musea Uranie Le 21 Novembre 2016 à 16:30
    C'est la première fois que j'ose mettre une telle note (un 20). Mais ce bouquin m'a foncièrement touché dans son propos. Que serait un pouvoir au féminin et les conséquences sur le long terme ?
  • feeliinee Le 04 Août 2017 à 23:44
    Critique des rapports entre femmes, des médias, du féminisme... J'ai ADORE ce livre, inventif, dépaysant, loufoque. Bref divertissant et profond !
  • Liverté Le 05 Juin 2018 à 12:00
    Sans vouloir offenser quiconque, j'ai trouvé ça mauvais. Dans l'écriture et l'histoire comme dans les références mythiques choisies, et dans l'humour déployé autour des chronologies divines ou humaines. Vraiment j'ai passé un moment long et surtout je me suis dis plusieurs fois "à quoi ça rime ?". L'autrice cherche seulement à dire "bouh attention le féminisme ça dérive" et c'est ridicule. 1/20

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !