S'ouvrent les portes de la ville : Pékin : 1949-2001

de Bei Dao (2010)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

En 2001, le célèbre écrivain chinois Bei Dao retourne dans son pays après plus de douze ans d'exil. Pékin, sa ville natale, a complètement changé. "Je la reconnaissais difficilement, elle m'était devenue totalement inconnue. J'étais un étranger dans mon pays natal".
Le choc de cette expérience a libéré un flots de souvenirs et d'émotions qui a déclenché l'écriture de ces mémoires.
Dans ce récit autobiographique la grande et la petite histoire sont intimement liées, l'année de la naissance de la République populaire de Chine, 1949, coïncide avec celle de l'auteur. Des années chaotiques du Grand Bond en avant, jusqu'à la Révolution culturelle et ma période de la réforme et de l'ouverture - Bei Dao utilise ses dons de poète et de conteur pour rebâtir une ville et en restituer la vie quotidienne, avec ses odeurs et ses bruits, ses ruelles et ses parcs, en famille ou en société, dans la tristesse et le rire d'une période personnellement et collectivement aussi mémorable qu'irréparable.

1 édition pour ce livre

2020 Editions Ypsilon

Française Langue française | Traduit par Chantal Chen-Andro | 380 pages | ISBN : 9782356540973

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !