Un monde à portée de main

de Maylis de Kerangal (2018)

Synopsis

Moyenne

14.8

51 votes

MOYEN

"Paula s'avance lentement vers les plaques de marbre, pose sa paume à plat sur la paroi, mais au lieu du froid glacial de la pierre, c'est le grain de la peinture qu'elle éprouve. Elle s'approche tout près, regarde : c'est bien une image. Etonnée, elle se tourne vers les boiseries et recommence, recule puis avance, touche, comme si elle jouait à faire disparaître puis à faire revenir l'illusion initiale, progresse le long du mur, de plus en plus troublée tandis qu'elle passe les colonnes de pierre, les arches sculptées, les chapiteaux et les moulures, les stucs, atteint la fenêtre, prête à se pencher au-dehors, certaine qu'un autre monde se tient là, juste derrière, à portée de main, et partout son tâtonnement lui renvoie de la peinture. Une fois parvenue devant la mésange arrêtée sur sa branche, elle s'immobilise, allonge le bras dans l'aube rose, glisse ses doigts entre les plumes de l'oiseau, et tend l'oreille dans le feuillage".

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2020 Editions Folio

Française Langue française | 336 pages | Sortie : 5 mars 2020 | ISBN : 9782072874406

2018 Editions Verticales

Française Langue française | 288 pages | Sortie : 16 août 2018 | ISBN : 9782072790522

D'autres livres dans ce genre

4 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

14 commentaires

  • La Parenthèse d'Axelle Le 22 Août 2018 à 18:02
    Si j'ai adoré retrouver l'écriture de Maylis de Kerangal, les thèmes ici abordés (vie d'artiste, amitiés, peinture, amours éphémères, ...) m'ont moins passionnée que ceux de Réparer les vivants. 16/20
  • Lotte Le 15 Septembre 2018 à 12:28
    Belle plume. De nombreux passages marquants nous offrent une réflexion sur l'art originale, intelligente, parfois presque vertigineuse. Seulement, je n'ai pas compris l'intérêt des personnages (à part Paula, celle autour de qui l'intrigue se construit) : ils m'ont paru inconsistants. Enfin, pour moi, la fin a dynamité le livre qui m'a pourtant offert de beaux moments d'émotion et de réflexion.
  • ju-s-tine23 Le 10 Octobre 2018 à 22:34
    Un bon roman d'apprentissage sur l'art, le vrai - le faux. Maylis de Kerangal attache beaucoup d'importance aux mots, aux détails, ce qui rend la lecture encore plus intéressante. La dernière partie sur la grotte de Lascaux, très bien documentée, restera mon passage préféré de ce roman.
  • Itzamna Le 03 Novembre 2018 à 13:26
    Un magnifique mélange de technique, d'émotions, de connaissances… pour décrire ce monde d'où émane de la magie.
  • enirehtac Le 12 Janvier 2019 à 14:41
    Éblouissant. Une écriture qui nous tient en haleine et qui nous donne à portée de main, des mondes inconnus. Celui des faussaires professionnels qui peignent des marbres ou des boiseries, des trompe-l’oeil, dans des villas italiennes ou jusqu’aux grottes de Lascaux où peindre les chevaux ou les fresques à la manière des hommes de la préhistoire vous prend aux tripes. C’est aussi un amour ...
  • Barnaby Le 12 Mai 2020 à 17:38
    Très beau roman sur l'art et la réflexion artistique, mais la dernière partie sur Lascaux m'a un peu déçu.
  • calamityjane82 Le 31 Mai 2020 à 21:15
    Un livre d'ambiance plus qu'un récit haletant, qui nous immerge dans une école d'art, une cité du cinéma et un site préhistorique. C'est magnifique, l'âme de la peinture s'exprime sous chaque mot et domine les personnages peu consistants mais peu importe au final.
  • bouquinonsensemble Le 12 Septembre 2020 à 16:21
    Probablement l'un de mes préférés. La plume de l'autrice est toujours aussi mélodieuse et nous pousse à la réflexion sur le monde de l'art. De l'or en barre !
  • Laetitia30 Le 22 Janvier 2021 à 21:24
    Je me suis vraiment ennuyée pendant cette lecture. L'écriture était agréable mais je n'avais pas d'intérêt pour l'histoire. Dommage.
  • mamoac Le 02 Juin 2021 à 15:43
    J’ai aimé vivre avec Paula dans cette école de peinture, découvrir ces pigments aux noms qui font rêver, voir comment elle plonge dans l’histoire, les sensations, l’imaginaire, pour pouvoir reproduire telle ou telle matière. J’ai aimé voir ses doutes, sa difficulté à être avec les autres, cette course en avant et cette frénésie de travail. J’ai aimé redécouvrir avec elle cinecitta, Lascaux ...
  • mathie36 Le 23 Juillet 2021 à 00:48
    Ce petit livre restera un long moment gravé dans ma mémoire. Paula est faussaire des temps modernes, elle fait du faux pour le cinéma. Nous la suivons dans sa progression, son apprentissage. Elle passe de Bruxelles à Paris, Rome, Moscou pour finir dans les grottes de Lascaux. J'ai adoré la suivre, l'univers de l'art (peinture et cinéma réuni) et l'ancrage avec les faits réels.
  • Anabalina Le 10 Mai 2022 à 15:18
    Une écriture sublime, sensuelle, précise au service d’un récit sur l’art magnifiquement documenté.
  • Anabalina Le 10 Mai 2022 à 15:44
    Une écriture sublime, sensuelle, précise au service d’un récit sur l’art magnifiquement documenté.
  • Morrigan Le 02 Août 2022 à 12:58
    Malgré la belle écriture de l'autrice, j'ai trouvé ce livre sans grand intérêt. Pour moi il manquait un enjeu dans cette histoire.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !