Des hommes sans femmes

de Haruki Murakami (2017)

Synopsis

Moyenne

14.7

73 votes

MOYEN

« A ce que je sais, votre épouse était vraiment une femme merveilleuse […] vous devez vous sentir reconnaissant d’avoir vécu presque vingt ans auprès d’une femme comme elle. je le crois profondément. Néanmoins, vous aurez beau penser que vous avez compris quelqu’un, que vous l’avez aimé, il n’en reste pas moins impossible de voir au plus profond de son coeur. Vous aurez pu vous y efforcer, mais vous n’aurez réussi qu’à vous faire du mal. Vous ne pouvez voir qu’au fond de votre propre coeur, et encore, seulement si vous le voulez vraiment, et si vous faites l’effort d’y parvenir. En fin de compte, notre seule prérogative est d’arriver à nous mettre d’accord avec nous-même, honnêtement, intelligemment. Si vous voulons vraiment voir l’autre, nous n’avons d’autre moyen que de plonger en nous-même. Telle est ma conviction. »

Neuf ans après Saules aveugles, femme endormie, le retour d’Haruki Murakami à la forme courte. Dans ce recueil comme un clin d’œil à Hemingway, des hommes cherchent des femmes qui les abandonnent ou qui sont sur le point de le faire. Musique, solitude, rêve et mélancolie, le maître au sommet de son art.

Titre original : Onna no inai otokatach (2014)

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2018 Editions 10/18

Française Langue française | Traduit par Hélène Morita | 288 pages | Sortie : 5 avril 2018 | ISBN : 9782264073020

2017 Editions Belfond

Française Langue française | Traduit par Hélène Morita | 294 pages | Sortie : 2 mars 2017 | ISBN : 2714460682

2018 Editions Vintage

Anglaise Langue anglaise | 240 pages | ISBN : 9781784705374

D'autres livres dans ce genre

7 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

11 commentaires

  • xAngelice Le 25 Mai 2017 à 21:07
    COUP DE COEUR - Quel plaisir de retrouver la plume et l’univers si particuliers de l’auteur Haruki Murakami. Il nous offre avec ce recueil de nouvelles des histoires simples mais tellement belles et passionnantes.
  • bookemixer Le 17 Juillet 2017 à 09:35
    Regroupant des nouvelles relatant les liens « hommes/femmes », l’incompréhension, le deuil, la solitude, l’amour et la fragilité humaine, ce livre reste sous la lumière tamisée des projecteurs intimistes de l’auteur. Sa vision de l’humanité et la douceur de sa plume met un relief habituellement « onirique » sous des airs de jazz et des pauses silencieuses. Un vrai plaisir pour nos sens.
  • Solenn Lou Le 18 Novembre 2017 à 21:51
    Des nouvelles sympathiques. Petit coup de coeur pour celle du Bar de Kino.
  • Capa Le 07 Mai 2018 à 11:54
    De magnifiques nouvelles. Un coup de cœur surtout pour "Yesterday". Si vous aimez Murakami, foncez, vous ne serez pas déçu !
  • Melimoli Le 24 Février 2019 à 10:52
    Des nouvelles simples et rapides à lire imprégnées de bien des mystères souvent, mais qui soulèvent notre intérêt. J'ai moins aimé la dernière nouvelle, la plus courte d'ailleurs, celle qui donne son titre à l'ouvrage, mais apprécié toutes les autres.
  • Murasaki Le 12 Juillet 2019 à 22:33
    recueil de nouvelles intrigantes, parfois un poil dérangeantes, flirtant avec le fantastique. J'ai bien aimé.
  • Un.chat.sur.les.genoux Le 26 Septembre 2019 à 17:46
    Un recueil de nouvelles toutes aussi sublimes les unes que les autres qui nous font osciller entre douceur et tristesse. Sublime livre à savourer.
  • cecile_l Le 01 Novembre 2019 à 19:41
    Plutôt déçue par ce recueil de nouvelles malgré l’atmosphère si propre à cet auteur
  • miss.acacia Le 24 Novembre 2019 à 02:16
    Déçue également. Je n'ai pas été transportée. J ai aimé la dernière nouvelle mais le reste a constitué une lecture presque laborieuse
  • les_aventures_livresques Le 29 Avril 2020 à 18:28
    J'ai bien aimé ce recueil, mais rien de transcendant à mon goût.
  • ideesNoires Le 04 Août 2020 à 02:03
    Sur les 7, je n'ai apprécié que 2 nouvelles... J'ai reconnu l'univers de Murakami dans Le bar de Kino, ainsi que dans Samsa amoureux qui reprend "la Métamorphose" de Kafka, auteur cher à Murakami. Shéhérazade reste ma préférée, : paradoxalement au titre du livre, la nouvelle traite plutôt d'une femme sans homme, sorte d'analyse de la "yandere", un portrait psychologique très passionnant.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !