Le dernier enfant

de Philippe Besson (2021)

Synopsis

Moyenne

16.2

21 votes

BON

" Elle le détaille tandis qu'il va prendre sa place : les cheveux en broussaille, le visage encore ensommeillé, il porte juste un caleçon et un tee-shirt informe, marche pieds nus sur le carrelage. Pas à son avantage et pourtant d'une beauté qui continue de l'époustoufler, de la gonfler d'orgueil. Et aussitôt, elle songe, alors qu'elle s'était juré de se l'interdire, qu'elle s'était répété non il ne faut pas y songer, surtout pas, oui voici qu'elle songe, au risque de la souffrance, au risque de ne pas pouvoir réprimer un sanglot : c'est la dernière fois que mon fils apparaît ainsi, c'est le dernier matin. "

Un roman tout en nuances, sobre et déchirant, sur le vacillement d'une mère le jour où son dernier enfant quitte la maison. Au fil des heures, chaque petite chose du quotidien se transforme en vertige face à l'horizon inconnu qui s'ouvre devant elle.

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2021 [Audiobook] Editions Lizzie

Française Langue française | Lu par Nathalie Hugo | Durée : 216 min | Sortie : 18 Mars 2021 | ISBN : 9791036615153

2021 Editions Julliard

Française Langue française | 208 pages | Sortie : 7 Janvier 2021 | ISBN : 9782260054672

D'autres livres dans ce genre

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • LaBibliothequedeJuju Le 07 Janvier 2021 à 09:09
    Une fois de plus, Philippe Besson, horloger de l’intime, dissèque les rouages de ce qui se cache à l’intérieur des êtres. Ces émotions subtiles, universelles, qu’il dépiaute avec bonheur, qu’il épluche avec minutie. Cette mélancolie, cet au revoir, dont les accents de vérité ne peuvent qu’émouvoir le lecteur. Portrait de femme, de maman, face à elle-même, entre pudeurs et cris rentrés.
  • AppleCokes Read Le 08 Mars 2021 à 20:14
    Un roman d'une simplicité bouleversante. On assiste à la journée d'une mère , cette journée où son petit dernier quitte la maison. Même sans avoir d'enfants, je pense que tout le monde peut se retrouver dans ce texte.
  • sagweste Le 14 Mars 2021 à 14:23
    On ne fait pas des enfants pour soi.... belle phrase mais cela ne retire en rien le pincement au cœur de savoir qu'il ne reviendra que quelques fois, qu'un autre quotidien va devoir se créer sans lui, juste avec ce mari avec qui on ne se souvient plus d'avoir juste vécu à deux. Magnifique retranscription, une plume fine et touchante. Pas de mélo mais une introspection superbe

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !