Noir sur blanc

Synopsis

Moyenne

14.0

2 votes

MOYEN

Un personnage réel assassiné dans un roman. Une maîtresse sans nom qui disparaît sans laisser d’adresse. Une liaison piquante et secrète. Un meurtre privé de mobile et d’alibi. Un inspecteur incrédule, grand lecteur du romancier incriminé. Un dénouement saisissant.
Tanizaki se met en scène avec beaucoup d’humour dans cet écrivain diabolique et paresseux, qui se trouve pris au piège de sa propre imposture. Et nous lecteurs retrouvons avec bonheur tous les secrets de fabrication des grandes œuvres de Tanizaki, des situations équivoques et perverses où la fiction rattrape le réel, avec ici une touche de comédie dans un roman noir qui est aussi une célébration rocambolesque des illusions de la littérature.

Titre original : kokubyaku (1928)

1 édition pour ce livre

2018 Editions Philippe Picquier

Française Langue française | 256 pages

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Panda Laveur Le 11 Juillet 2019 à 00:53
    Inclassable, ce roman de Tanizaki n’est pas ce à quoi je m’attendais. Pas d’enquête policière ici mais une réflexion sur la création, son pouvoir destructeur et les liens qui unissent un artiste à son œuvre. Pour qui a déjà souffert de devoir écrire, la fin vaut son pesant de cacahuètes

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !