Paris ne finit jamais

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

« Mallarmé ou Rimbaud ? » demande Marguerite Duras à son locataire qui aspire à écrire, ne comprend pas, une fois de plus, sa question et s’en étrangle. C’est que, lui avait expliqué un camarade d’exil, Marguerite parle un français supérieur.
En fait, sommé de choisir entre deux options littéraires, la nomade et la sédentaire, bien que s’identifiant à Hemingway, le narrateur se prononce pour la deuxième, craignant que son étrange logeuse ne l’enjoigne à partir à l’aventure et à libérer la mansarde dont il oublie de lui payer le loyer.
En revisitant ironiquement ses malheureuses années d’apprentissage à Paris, ce double de Vila-Matas découvre que malgré tout, comme a dit John Ashbery, après avoir vécu à Paris, on est incapable de vivre ailleurs, y compris à Paris.

Titre original : Paris non se acaba nunca

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2012 Editions Christian Bourgois

Française Langue française | Traduit par André Gabastou | 291 pages

2004 Editions Christian Bourgois

Française Langue française | Traduit par André Gabastou | 294 pages

2006 Editions Anagrama (Narrativas Hispanicas)

Espagnole Langue espagnole | 233 pages | ISBN : 978788433972675

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !