Enfant de salaud

Synopsis

Moyenne

16.5

103 votes

BON

Depuis l’enfance, une question torture le narrateur :
- Qu’as-tu fait sous l’occupation ?
Mais il n’a jamais osé la poser à son père.
Parce qu’il est imprévisible, ce père. Violent, fantasque. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu’au jour où le grand-père de l’enfant s’est emporté : «Ton père portait l’uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! »
En mai 1987, alors que s’ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d’un « collabo », racontée par les procès-verbaux de police, les interrogatoires de justice, son procès et sa condamnation.
Le narrateur croyait tomber sur la piteuse histoire d’un « Lacombe Lucien » mais il se retrouve face à l’épopée d’un Zelig. L’aventure rocambolesque d’un gamin de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un sale gosse, inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Quatre fois déserteur de quatre armées différentes. Traître un jour, portant le brassard à croix gammée, puis patriote le lendemain, arborant fièrement la croix de Lorraine.
En décembre 1944, recherché par tous les camps, il a continué de berner la terre entière.
Mais aussi son propre fils, devenu journaliste.
Lorsque Klaus Barbie entre dans le box, ce fils est assis dans les rangs de la presse et son père, attentif au milieu du public.
Ce n’est pas un procès qui vient de s’ouvrir, mais deux. Barbie va devoir répondre de ses crimes. Le père va devoir s’expliquer sur ses mensonges.
Ce roman raconte ces guerres en parallèle.
L’une rapportée par le journaliste, l’autre débusquée par l’enfant de salaud.

4 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2021 Editions Grasset

Française Langue française | 331 pages | Sortie : 18 août 2021 | ISBN : 9782246828150

2021 Editions Grasset

Française Langue française | 336 pages | Sortie : 18 août 2021 | ISBN : 9782246828150

2021 [E-book] Editions Grasset

Française Langue française | 336 pages | Format : ePub | ISBN : 9782246828167

2021 [Audiobook] Editions Audiolib

Française Langue française | Lu par Féodor Atkin | Durée : 560 min | ISBN : 9782246828150

27 commentaires

  • vagabondageautourdesoi Le 18 Août 2021 à 10:01
    Sorj Chalandon a su une nouvelle fois transformer « ses larmes en encre ». Cette écriture si imagée, si sensible, tellement appréciée, permet au lecteur d’être ému, anéanti et subjugué à la fois ! Le roman se lit comme dans un souffle, d’une traite. Souhait qu’il rencontre un public large et que chacun ressente autant de plaisir à le découvrir que j’en ai eu moi-même !
  • Montmartin Le 27 Août 2021 à 07:42
    Un roman intime, pudique, émouvant, et bouleversant, un livre de mémoire et un véritable cri d'amour d'un enfant pour son père.
  • Marine_Bouquine Le 03 Septembre 2021 à 09:56
    Un récit incisif, une expiation et une recherche de vérité entre réalité et fiction, ce roman nous ramène en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Sorj Chalandon nous livre un portrait paternel en tant que journaliste et fils pour enfin assumer l'"enfant de salaud" avec son talent de conteur.
  • Maeliel Le 07 Septembre 2021 à 17:32
    Un roman boulversant, magnifique… Une quête de la vérité , où l’on rencontre la dignité humaine, mais aussi toute sa violence… C’est aussi un roman sur les ravages d’un père mythomane, et de la manière dont la vérité remet dans la lumière… Une claque!
  • lisagiraudtaylor Le 11 Septembre 2021 à 09:05
    Dans ce roman autobiographique, Sorj Chalandon oscille entre la Grande Histoire, et la petite, celles des hommes qui ont penché pour les vainqueurs et qui s’en glorifient, un peu… car pour eux, l’Histoire n’est écrite que par les vainqueurs… d’où un prisme faussé. C’est un livre qui fait réfléchir aussi sur votre vision de votre propre famille et sur les ravages des mensonges.
  • les lectures de Blandine Le 13 Septembre 2021 à 12:48
    Un roman utile mais malheureusement, j'ai trouvé des longueurs vers la fin. Malgré tout je lui reconnais un pouvoir indéniable, celui d'honorer le devoir de mémoire. Une excellente réponse aux révisionnistes!!!
  • Marie-nel Le 22 Septembre 2021 à 12:47
    Un récit bouleversant où la grande Histoire rejoint la petite. Un roman très fort sur le procès de Barbie et sur le père de l'auteur qui a menti souvent. Un livre à lire, qui pousse à la réflexion, qui marque. J'ai été profondément émue...
  • sylvere Le 20 Octobre 2021 à 18:37
    Je referme ce livre un peu, beaucoup, déçu. Il y a quelques formules bien tournées, des idées intéressantes mais je ne me suis jamais attaché à cette histoire du père et du fils sur fond de procès Barbie. L'auteur avait visiblement envie et besoin de parler de cette histoire, de son histoire familiale. Mais était-ce nécessaire d'en faire un livre, pour moi la réponse est plutôt non.
  • Rascar Capac Le 25 Octobre 2021 à 10:13
    Un beau livre sur la relation père- fils. Confronté toute sa vie aux mensonges de son père, le narrateur enquête pour connaître la vérité. Un livre plein d'amour, sans haine.
  • May5 Le 01 Novembre 2021 à 09:03
    Un enfant de salaud est aussi un livre sur la complexité de l'être humain.
  • Audrey63 Le 03 Novembre 2021 à 20:20
    Sorj Chalandon, auteur que je n'avais jamais lu auparavant et dont je ne connaissais pas l'histoire. Quelle claque!!! Je suis sidérée par autant de justesse...Excellemment bien écrit, à mi-chemin entre l'enquête et le récit, c'est un véritable cri d'amour bouleversant destiné à ce "salaud"
  • Ellyra Le 11 Novembre 2021 à 16:56
    Si le sujet abordé est intéressant et cette enquête désespérée sur le passé du père bien menée, l'écriture en est plutôt simpliste avec un style très direct. Cela manque d'un petit quelque chose. Une fois les révélations faites sur le passé du père, il m'a été très difficile de garder mon attention sur le livre. L'auteur a aussi tendance à énumérer des événements passés sans donner de détails.
  • Melora Le 11 Novembre 2021 à 17:47
    Un roman qui se partage entre Grande et petite histoire, doublé d'un portrait paternel mythomane. Des réflexions sur le mal fait aux générations suivantes avec les non-dits et les silences. Le récit du procès de Klaus Barbie est terrible et fait réfléchir sur de nombreux sujets. La plume est simple et directe sans plus.
  • loryvann Le 22 Novembre 2021 à 22:22
    Ce roman m'a énormément plu sur le fond, car le sujet de la 2de guerre me passionne, malgré une curiosité non attisée à certains moments.... Néanmoins, je reste beaucoup plus réservée sur la forme. C'est un style qui ne m'a spécialement plu, que j'ai trouvé un peu "brouillon". Je salue pour autant l'énorme travail de l'auteur, ainsi que le travail sur soi pour se mettre ainsi à nu.
  • Alex-Mot-à-Mots Le 24 Janvier 2022 à 13:01
    OK : l’auteur a mêler la Grande Histoire (celle du Procès de Klaus Barbie) à sa petite histoire de famille dans ce roman alors que dans les faits, il y a plus de 20 ans d’écart et une discussion qui n’a jamais eu lieu (magie de l’écriture). Mais j’ai trouvé le personnage du fils peu en colère contre son père à qui il veut faire cracher le morceau. Comme si l’auteur avait pu enfin passer à autr
  • augène76 Le 25 Janvier 2022 à 09:46
    Le récit de Sorj Chalandon brouille les carte entre la fiction et réalité. Celle du narrateur qui voudrait que le jour soit fait sur l'Histoire et son histoire. Celle du père qui multiplie les strates de l'invention de soi. Celle de la mère qui vit dans une parenthèse dépourvue de toute fiction. Le petit garçon est pris dans les griffes de l'ogre, comme les enfants d'Izieu.
  • augène76 Le 25 Janvier 2022 à 09:46
    Le récit de Sorj Chalandon brouille les carte entre la fiction et réalité. Celle du narrateur qui voudrait que le jour soit fait sur l'Histoire et son histoire. Celle du père qui multiplie les strates de l'invention de soi. Celle de la mère qui vit dans une parenthèse dépourvue de toute fiction. Le petit garçon est pris dans les griffes de l'ogre, comme les enfants d'Izieu.
  • littleeowyn Le 29 Janvier 2022 à 01:31
    Un livre très intéressant et très bien écrit. J'ai trouvé bouleversant d'avoir eu accès à un pan de l'Histoire aussi crucial. Néanmoins, j'ai trouvé le texte très répétitif, et les chapitres sur le père du narrateur étaient écrits de manière très journalistique et très dense.
  • Meslecturesco Le 03 Février 2022 à 22:17
    Histoires parallèles entre le procès de Klaus Barbie et celle du père de l’auteur. Émouvant, attachant et dur sont les sentiments qui me viennent. J’ai lu le livre en apnée et ai été touchée par les témoignages lors du procès et par la souffrance de l’auteur. Un livre à lire., plein de sensibilité. Sorj CHALANDON arrive toujours à m’émouvoir.
  • natdef Le 10 Février 2022 à 18:01
    Un cri d'amour déchirant d'un fils à son père.
  • Loloduf Le 15 Février 2022 à 18:35
    Encore une fois, j’ai été happée par le talent de conteur de Sorj Chalandon. On ne sait pas où s’arrête la réalité et où commence la fiction dans ce récit fort qui mêle aux pires heures de la grande histoire le récit ubuesque de la drôle de guerre ce père au passé édifiant et cela crée un climat d’incertitude qui correspond bien aux doutes et blessures de l’auteur. Une réussite
  • VanessaDIK Le 17 Février 2022 à 21:19
    La relation entre le père et le fils était intéressante même si j'avoue que je me suis perdue dans tous les mensonges du père. Pas étonnant que face à cela il devienne fou. La mère est clairement inactive on a envie de la secouer. Les passages sur le procès de Klaus Barbie rajoutent beaucoup d'émotions. J'avais les larmes aux yeux lors du passage sur l'énumération des enfants d'izieu.
  • prune42 Le 02 Mars 2022 à 16:44
    Un roman intéressant qui mêle deux histoires : le passé plein de mensonges du père du narrateur qui est journaliste à celui du procès Barbie qu'il couvre. Ce livre est par contre ardu à lire à cause des mensonges à démêler qui font que le lecteur est aussi perdu que le narrateur mais les thèmes abordés comme la rafle des enfants d'Izieu ne laissent pas insensibles.
  • Mapi52 Le 14 Avril 2022 à 17:47
    Un père qui a toujours menti à son fils sur ses activités durant la guerre en parallèle avec le procès de Klaus Barbie. L'idée était belle mais j'ai été déçue. Le procès et ses horreurs brouille les cartes.
  • My Bae Books Le 22 Mai 2022 à 19:52
    Les mots manquent et pourtant Sorj Chalandon les trouve à la perfection. Tout en pudeur, il remonte le court du temps et de sa mémoire. Le lecteur est mis à rude épreuve tout au long de ce texte. L'un des meilleurs titres de la rentrée sans conteste !
  • Cannetille Le 25 Juin 2022 à 10:17
    Pour l’auteur, torturé sa vie durant, non seulement par la conscience des crimes, mais aussi par le déni et les mensonges de son père, ce livre est en quelque sorte un procès personnel posthume, la confrontation à laquelle il n’aura jamais pu convoquer cet homme insaisissable.
  • amoureuse__des__livres Le 16 Novembre 2022 à 16:20
    J’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire. Je n’ai pas réussi à trouver de véritable fil conducteur au fil rouge et j’ai trouvé que les éléments se suivaient sans aucune logique. J’ai seulement réussi à m’impliquer dans cette histoire à partir du chapitre 25 sur 30. J’ai adoré la fin, cependant, toutes ces descriptions et ces questionnements à rallonge font que je n’ai pas vraiment aimé

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !