Karen Blixen

de Judith Thurman (1986)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Karen Blixen fut, selon sa propre expression, "non pas un écrivain, mais un conteur d'histoires, non pas une page de livre, mais une voix". Ses Contes gothiques, ses Contes d'hiver, ses souvenirs du Kenya - La Ferme africaine - ont fait d'elle l'un des écrivains majeurs de ce siècle, l'un de ceux qui s'adressent à l'humanité toute entière. "Elle aurait dû avoir le prix Nobel à ma place", a dit Hemingway en 1954.

Grâce aux recherches minutieuses qu'a effectuées Judith Thurman tant au Danemark qu'au Kenya, rien ne demeure dans l'ombre : une enfance danoise à la fois malheureuse et protégée, le mariage et le départ pour l'Afrique à la veille de la Grande Guerre, l'existence dans un Kenya paradisiaque encore offert à toutes les aventures, la brusque et tragique passion pour un aristocrate anglais, Denis Finch Hatton, les difficultés financières et la ruine de la plantation de café, le retour au Danemark, l'implacable maladie et l'apparition d'un écrivain de renommée mondiale : Karen Blixen.

Jusqu'à présent, la vie et l'art de Karen Blixen avaient été, comme elle le dit elle-même, "deux coffrets fermés à clef dont chacun contient la clef de l'autre". Judith Thurman nous donne l'unique clef des deux coffrets.

Titre original : Isak Dinesen. The Life of a Storyteller (1982)

1 édition pour ce livre

1986 Editions Seghers

Française Langue française | Traduit par Pascal Raciquot-Loubet | 497 pages

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !