La rue à Londres

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Capitale des brouillards, mégapole de l’âge du fer, mais aussi terre de liberté et asile pour les proscrits, Londres a exercé sur l’imaginaire français du XIXe siècle une indéniable emprise. L’Angleterre s’enorgueillit alors d’une puissance industrielle et commerciale sans rivale en Europe, et marque le triomphe du capitalisme moderne qu’emblématise sa capitale : aussi, dès avant 1848, le voyage à Londres représente-il une étape quasi obligée pour la réflexion des réformateurs ou des utopistes, venus enquêter sur les conséquences sociales et humaines de ce capitalisme aussi impitoyable que conquérant.
Ironie du sort : c’est en proscrit que Vallès, après la Commune, passera à Londres les dix années qu’il avait jugées nécessaires pour bien voir la capitale anglaise - et La Rue à Londres revêt, pour son auteur, une importance bien supérieure à celle d’un simple recueil d’articles.

1 édition pour ce livre

1951 Editions Les Éditeurs Français Réunis

Française Langue française | 254 pages

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !