Un juge passe aux aveux

de Jacques Batigne (1971)

Synopsis

Moyenne

-

0 vote

-

Le président Batigne, qui fut successivement juge aux Tribunaux de Metz, de Marseille et de la Seine avant de devenir conseiller à la Cour de Sûreté de l’État, livre aujourd'hui ses souvenirs.
Il a connu Eliott Forrest qui monopolisait à Tanger la contrebande des cigarettes ; Dellapina, l'as des as de la cambriole ; Gaston Dominici, le sanglant patriarche de Lurs ; Antoine Paolini, dit Planche, qui régnait à Marseille, au quartier du Panier ; Mémé Guérini, au casier judiciaire vierge bien qu'on le considérât comme le grand caïd du milieu. Il a rencontré la fine équipe des bijoux de la Bégum.
Il a vécu le temps du F.L.N. et de l'O.A.S.
Il fut, huit années durant, le grand spécialiste de la répression du trafic des stupéfiants.
Sur toutes ces affaires et sur bien d'autres "il passe aux aveux". Mais il dénonce aussi les erreurs de la machine judiciaire, se prononce sur la peine de mort, les violences policières, la psychologie du milieu, sur le problème enfin qui domine tous les autres : l'indépendance de la Magistrature.

1 édition pour ce livre

1973 Editions J'ai Lu (Document)

Française Langue française | 512 pages | Sortie : 20 Avril 1973

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !