Le voyage à Nanga

de Jorn Riel (1997)

Synopsis

Moyenne

16.0

3 votes

BON

Le versant arctique de l'oeuvre de Jørn Riel (dédié pour une part à Paul-Emile Victor - les deux hommes se sont côtoyés sur l'île d'Ella -, pour l'autre à Nugarssuguaq, la petite fille groenlandaise de Jørn Riel) est d'abord constitué de la série des Racontars arctiques, suite de fictions brèves ayant toujours pour héros - ou antihéros magnifiques - les mêmes trappeurs du Nord-Est groenlandais, paumés hâbleurs, écrivain de pacotille, tireur myope, philosophe de comptoir devant un imbuvable tord-boyaux, bourrus bienveillants, amoureux de cet être cruellement absent de la banquise, la femme. Au-delà du rire, parce que ces livres sont de nature à dérider les plus mélancoliques, c'est bien toute une nouvelle vision du monde que nous offre Jørn Riel. Celui qui a vécu le désert, désert de sable ou désert de glace, sait aller à l'essentiel.

Titre original : Rejsen til Nanga, en usoedvanlig land skrone (1981)

1 édition pour ce livre

1999 Editions 10/18 (Domaine étranger)

Française Langue française | Traduit par Susanne Juul et Bernard Saint Bonnet | 186 pages | ISBN : 2264026871

D'autres livres dans ce genre

1 chronique de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

1 commentaire

  • Errant Le 27 Juin 2018 à 20:49
    Comme à l'habitude, c'est toujours un délice de retrouver ces joyeux lurons, de renouer avec cet environnement tellement particulier et d'admirer leur philosophie de vie. Le tout raconté en toute simplicité, avec finesse et subtilité. Une savoureuse saga qui se consomme de temps à autre, dont la qualité ne se dément pas et qui réussit toujours à étonner et à charmer.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !