Anaïs Nin, masquée, si nue

Synopsis

Moyenne

15.0

1 vote

BON

Anaïs Nin est née en 1903 en France. C’est son père, déçu d’avoir une fille, qui a choisi ce prénom aux sonorités ambiguës. Pianiste esthète et pervers, Joaquin Nin abandonne sa femme et ses enfants dix ans plus tard. Adolescente hantée par la littérature puis épouse frustrée d’un banquier anglo-saxon, Américaine à Paris et mondaine malgré elle, Anaïs ne connaît qu’une jouissance : écrire. Elle a trente ans, quand elle rencontre Henry Miller. Elle l’aime, le soutient, le finance. Sage et troublante Anaïs ! Fantaisiste et ascète, insaisissable et un rien magicienne… elle attire à elle Artaud, Brassaï, Allendy, Rank, Breton, Durrell… Anaïs, c’est un Journal. Cinquante ans d’écriture, quarante-cinq mille pages longtemps enfouies dans une cave de Brooklyn. De cette « confession » monumentale Elisabeth Barillé a tiré un portrait romanesque, tissé dans la matière même de son œuvre, de sa vie.

1 édition pour ce livre

2013 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 336 pages | ISBN : 2253174068

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !