La Septième Fonction du langage

de Laurent Binet (2015)

Synopsis

Moyenne

15.3

60 votes

BON

« A Bologne, il couche avec Bianca dans un amphithéâtre du XVIIe et il échappe à un attentat à la bombe. Ici, il manque de se faire poignarder dans une bibliothèque de nuit par un philosophe du langage et il assiste à une scène de levrette plus ou moins mythologique sur une photocopieuse. Il a rencontré Giscard à l’Elysée, a croisé Foucault dans un sauna gay, a participé à une poursuite en voiture à l’issue de laquelle il a échappé à une tentative d’assassinat, a vu un homme en tuer un autre avec un parapluie empoisonné, a découvert une société secrète où on coupe les doigts des perdants, a traversé l’Atlantique pour récupérer un mystérieux document. Il a vécu en quelques mois plus d’événements extraordinaires qu’il aurait pensé en vivre durant toute sa vie. Simon sait reconnaître du romanesque quand il en rencontre. Il repense aux surnuméraires d’Umberto Eco. Il tire sur le joint. »
Le point de départ de ce roman est la mort de Roland Barthes, renversé par une camionnette de blanchisserie le 25 février 1980. L'hypothèse est qu'il s'agit d'un assassinat. Dans les milieux intellectuels et politiques de l'époque, tout le monde est suspect...

3 éditions pour ce livre

Filtrer par type :

2016 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 478 pages | Sortie : 31 Août 2016 | ISBN : 9782253066248

2015 Editions Grasset

Française Langue française | 496 pages | Sortie : 19 Août 2015 | ISBN : 9782246776017

2015 [E-book] Editions Grasset

Française Langue française | 496 pages | Format : ePub | Sortie : 19 Août 2015

D'autres livres dans ce genre

20 commentaires

  • lolodec Le 20 Septembre 2015 à 21:26
    un livre cultivé, bien écrit, riche en références, non sans humour.. reste que je suis resté un peu à l'écart (peut être parcequ'il mélange trop de genres). pas mal tout de même...
  • Justinsunrise Le 17 Décembre 2015 à 18:01
    Un chef-d’œuvre ! Ce livre est incroyablement riche culturellement et offre avec dérision une histoire pleine de rebondissements.
  • joyeux-drille Le 27 Décembre 2015 à 12:05
    Un roman érudit et bourré de références, mais aussi, la prolongation de la réflexion de l'auteur sur le lien entre réalité et roman, entamé avec "HHhH". Ici, ce n'est pas l'écrivain qui se pose ces questions, mais le personnage central. Un faux roman policier et d'espionnage, plein d'humour, se moquant des milieux intellectuels et politiques français avec talent et un jeu permanent sur le langage.
  • Garoupe Le 25 Janvier 2016 à 12:25
    Livre intellectuel raté à visées populaires ou livre populaire réussi à visées intellectuelles ? Là est toute la question et je n’arrive pas à trancher. Mais un très agréable moment de lecture.
  • Guerlinette Le 08 Mars 2016 à 18:31
    Où on apprend tout sur James Bond, assiste à des tournois internationaux de joute verbale, et cherche la très mince frontière entre réalité et fiction. Un roman policio-histo-philosophique très (trop ???) intellectuel qui a su aiguiser ma curiosité de néophyte en philosophie. Je pense que je vais lire HHhH pour clarifier mon avis sur l'auteur...
  • miss.acacia Le 27 Mars 2016 à 18:45
    roman intelligent, riche en références, intrigue pleine de rebondissements.... mais j'ai été génée par le côté "élitiste" voir obscur certainement lié aux multiples références
  • Cyan Le 14 Avril 2016 à 10:34
    J'ai rapidement abandonné ce livre, n'ayant pas du tout adhéré au style, ni aux personnages.
  • Syl Cypher Le 17 Avril 2016 à 18:42
    Bon, mais un peu trop intello pour moi par moment, j'étais totalement perdu O_O j'suis trop bête pour cet auteur je crois :P
  • MyFloXyBabY Le 21 Juin 2016 à 10:33
    Quand une satire corrosive mais rigoureuse des excès ridicules de la French Theory se double d'un polar fantaisiste et rocambolesque, on obtient un ovni impressionnant qui nous rappelle que la réalité est une fiction comme les autres... à moins que ce ne soit l'inverse, je ne sais déjà plus ! =)
  • LiqueurAmère Le 06 Septembre 2016 à 23:46
    Une parodie de polar à la sauce germanopratine. Un très bon moment, entre bouffonnerie et enthousiaste érudition.
  • Livrepoche.fr (Nicolas) Le 12 Octobre 2016 à 14:26
    Roman frais et d'une originalité indéniable. Mais pourquoi Laurent Binet nous replace encore à notre place de lecteurs?
  • Claifab Le 25 Novembre 2016 à 16:00
    J'ai beaucoup aimé les choix narratifs de l'auteur et les réflexions qu'il propose sur le rôle du roman et ses codes. Mais plus encore, j'ai aimé la manière dont il invite à réfléchir sur la place du langage. Un livre drôle, intelligent qui se dévore et surtout qui donne envie de lire bien d'autres ouvrages. Je recommande à tous les lecteurs curieux.
  • marjooo Le 07 Avril 2017 à 18:38
    Certes il vaut mieux revoir ses cours de fac sur les différentes théories du langage avant de s'engager dans ce roman mais quel plaisir de se replonger dans l'année 1980 et retrouver le milieu intellectuel de l'époque. Des longueurs mais un bon moment de lecture....
  • Louannjan Le 15 Juillet 2017 à 17:32
    Un roman pour (ex-) étudiants en lettres et linguistique. A condition de ne pas trop être étranger au monde de la sémiotique et de vaguement savoir qui est Roland Barthes, ce livre est un véritable jeu de pistes et d'impostures. Il ne faut juste pas avoir trop peur des références érudites.
  • orchidée Le 30 Juillet 2017 à 20:54
    affligeant de prétention. Livre très ennuyeux, je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans l'histoire.
  • Bibliblogueuse Le 08 Décembre 2017 à 09:05
    Un roman vraiment atypique, mélange de policier, essai sur la littérature et la linguistique !
  • MarieTolstoi Le 02 Mai 2018 à 22:01
    Une maîtrise totale du sujet; ça c'est sûr. Mais passé le milieu du roman, j'ai été un peu lassée, peut-être car les perso deviennent vite redondants. Un bon moment de découverte tout de même !
  • meredeslicornes Le 14 Juin 2018 à 09:39
    Impossible de le terminer... Prétentieux, long et surtout arrogant. Une pseudo plongée dans le monde intellectuel des années 1980 où tous les auteurs ne deviennent que des obsédés et des pseudos intellos. Des personnages lourds, aux conversations ridicules, grotesques et parodiques. Un moment de lecture franchement pénible que j'ai abrégé au bout de 200p.
  • marina Le 17 Juin 2018 à 11:22
    Je me suis ennuyée... c'est étrange, car il y avait pourtant matière à me séduire. Mais entre des intellectuels totalement obsédés et des références intellectuelles à presque chaque ligne, j'ai été vite à saturation. Trop de lourdeurs à mon goût. Je suis péniblement arrivée à la fin
  • Elann Le 06 Novembre 2018 à 17:12
    Étonnamment, j'ai trouvé que l'auteur était plutôt pédagogue quand il nous explique les concepts de sémiotique mais les tonnes de références à tous les intellectuels des années 80' m'ont complètement perdu (et heureusement que j'ai déjà lu "Fragments d'un discours amoureux", ça sauve les meubles...). J'ai bien aimé Simon quand même, c'est un peu lui qui m'a fait tenir.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !