Lettres de l'année 1671

Synopsis

Moyenne

12.3

6 votes

FAIBLE

L'année 1671 marque pour Mme de Sévigné le début de l'échange avec sa fille, Mme de Grignan, partie s'installer en Provence. Dans ce journal d'une année, on ne lit pas seulement l'amour maternel : la mélancolie le dispute à un humour parfois féroce. Son ton mêle pudeur et impudeur, plaintes et gaillardises - ce qu'elle nomme son "libertinage de plume". Virtuose de la langue, elle allie le noble et le vulgaire, le subtile et le concret. Rares sont les textes du XVIIe siècle qui nous permettent une telle plongée au coeur de la sphère intime, associant les soucis du quotidien et le questionnement spirituel, les états d'âmes et les états des lieux, les réalités du temps et les chimères de l'imaginaire. Lectrice infatigable, raffinée sans préciosité, savante sans pédanterie, Mme de Sévigné se montre ici d'une liberté de ton unique.

1 édition pour ce livre

2012 Editions Folio (Classique)

Française Langue française | 547 pages | Sortie : 1er janvier 1972 | ISBN : 2070447197

2 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

3 commentaires

  • CelineRPBessonnet Le 20 Novembre 2014 à 20:00
    J'ai apprécié l'écriture de Madame de Sévigné et l'attachement évident qu'elle ressent pour sa fille. Son humour mordant, ses allusions constantes et la peinture qu'elle fait de la société de son époque sont également très intéressant. Cependant, cela reste des lettres d'une mère à sa fille, et les sujets deviennent vide redondants, et la seconde moitié est longue à lire.
  • Maxxie Le 17 Janvier 2015 à 11:54
    Je me suis profondément ennuyée devant ces Feux de l'Amour du 17ème siècle et je ne l'ai pas terminé
  • Unity Le 04 Février 2015 à 12:32
    Assez éprouvant à lire, Madame de Sévigné se répète énormément. Néanmoins, un plaisir de pénétrer au coeur d'une autre époque, découvrir plus précisément la mentalité de la noblesse de ce temps, et beaucoup de références littéraires. A ne lire que si l'on s'intéresse à l'Histoire du XVIIe siècle, parce que les pages ne passent pas forcément vite !

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !