Heimska

Synopsis

Moyenne

12.8

6 votes

FAIBLE

Futur proche, bienvenue dans la surVeillance : les caméras sont partout, impossible de se déconnecter. Au royaume de la transparence, tout ce qui est caché est suspect.
Áki et Lenita viennent de se séparer et se vengent par personnes interposées en se livrant à toutes sortes d’expériences sexuelles sous l’œil attentif des webcams. Tous deux écrivains, ils achèvent chacun leur roman. Un roman unique. Qui fera date.
À Isafjördur, le soleil de minuit commence à pâlir et les mystérieuses coupures d’électricité se multiplient, privant les habitants des joies du voyeurisme ; un groupe d’étudiants en arts squatte une ancienne usine de crevettes en cultivant des projets louches ; les autorités sévissent, pas toujours raisonnables.

Dystopie contemporaine, Heimska est une satire vibrante de notre addiction à la vie des autres, de notre obsession de la transparence, de notre vanité sans bornes. Norðdahl passe le monde à la moulinette : l’art, l’amour et la politique sont autant d’illusions narcissiques qu’il convient de déboulonner avec une joie féroce.

Titre original : Heimska

1 édition pour ce livre

2017 Editions Métailié (Bibliothèque nordique)

Française Langue française | Traduit par Eric Boury | 160 pages | Sortie : 5 Janvier 2017 | ISBN : 9791022605359

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

2 commentaires

  • Albuginee Le 16 Septembre 2017 à 14:35
    Fable contemporaine ayant pour objet la condamnation de l'extimité et de la vanité. On a l'impression que l'auteur s'embarque avant tout dans un exercice de style. Certaines phrases s'avèrent percutantes, mais l'ensemble tombe dans l'oubli. On ne s'attache pas envers les personnages qui sont sans reliefs, tous indubitablement "mauvais". A mon avis, il manque un sens à cet ouvrage.
  • Melimoli Le 29 Octobre 2018 à 15:05
    Une dystopie sur fond de voyeurisme et de surveillance à outrance, qui rappelle 1984 d'Orwell. Les personnages ne sont guère attachants mais c'est le propre de cette satire. Les paysages et l'ambiance islandais valent aussi le détour, outre les quelques points philosophiques soulevés dans ce roman. Les autres thèmes développés sont le plagiat, l'art, l'amour, l'islamisme, le terrorisme. Dense !!

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !