La Muse de Feu

de Dan Simmons (2009)

Synopsis

Moyenne

17.0

1 vote

TRES BON

Il m’arrive parfois de songer que rien ne se serait produit si nous n’avions pas joué « la pièce écossaise » ce soir-là à Mézel-Goull. Il ne sort jamais rien de bon de cette pièce – on a presque tout oublié de l’Histoire, mais on se rappelle au moins cela –, et il en sort souvent du mauvais.
Mais ça m’étonnerait que les conséquences aient jamais été aussi radicales.
Après avoir quitté le Kénome pour regagner le Plérome, la Muse de feu est sortie du sillage pléromique de la barge funèbre archonte, tel un nouveau-né émergeant de sa coiffe ; nous sommes passés en mode fusion faible pour gagner l’étape suivante de notre tournée, un monde connu sous la seule dénomination de 25–25–261B. Je l’avais déjà visité. À ce moment-là, je faisais partie des Hommes de la Terre depuis assez longtemps pour connaître les quatre cents et quelques mondes où nous avions le droit de tourner. On dit que le Tell compte plus de dix mille planètes – dix mille abritant des humains, je veux dire –, mais je ne saurai jamais si c’est la vérité. Nous ne le saurons jamais

Titre original : Muse of Fire (2007)

1 édition pour ce livre

2012 [E-book] Editions Bragelonne

Française Langue française | Format : ePub

D'autres livres dans ce genre

Aucune chronique pour ce livre

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

0 commentaire

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !