Les passeurs de livres de Daraya

Synopsis

Moyenne

17.9

44 votes

TRES BON

De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d’explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d’exhumer des milliers d’ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.

Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd'hui d'étouffer. Ce récit, fruit d'une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.

Delphine Minoui est grande reporter au Figaro, spécialiste du Moyen-Orient. Prix Albert Londres 2006 pour ses reportages en Iran et en Irak, elle sillonne le monde arabo-musulman depuis 20 ans. Après Téhéran, Beyrouth et Le Caire, elle vit aujourd'hui à Istanbul, où elle continue à suivre de près l’actualité syrienne. Elle est également l'auteur des Pintades à Téhéran (Jacob-Duvernet), de Moi, Nojoud, dix ans, divorcée (Michel Lafon), de Tripoliwood (Grasset) et de Je vous écris de Téhéran (Seuil).

2 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2018 Editions Points (Document)

Française Langue française | 168 pages | ISBN : 9782757871850

2017 Editions Seuil

Française Langue française | 160 pages | ISBN : 2021363023

14 commentaires

  • Les lectures de Cheesy Le 13 Octobre 2017 à 10:13
    C'est un énorme coup de coeur pour ce livre. Delphine Minoui nous raconte l'histoire de ces Hommes de Daraya, qui malgré l'horreur de la guerre parviennent à créer un lieu "paisible" d'échanges de partages. Ce témoignage est la preuve que les livres sont une arme pour la liberté de tous !
  • gerardchristophe Le 07 Novembre 2017 à 21:10
    J'adore ce livre. Il donne une autre image de la syrie, qui n'est ni celle de bachar el assad , ni celle de daech et des autres groupes extremistes. Le livre est l'un des instruments de lutte contre le fanatisme et le totalitarisme.
  • prettybooks Le 11 Décembre 2017 à 11:04
    Le destin tragique de la ville de Daraya et surgis des décombres, des survivants qui subsistent, en sauvant des livres et en combattant l’obscurantisme à leur manière. Un texte indispensable.
  • nath11 Le 19 Décembre 2017 à 07:57
    Un coup de coeur, une immense claque , une lecture indispensable !
  • Abracadabooks Le 10 Janvier 2018 à 08:51
    Je ne partage pas l'engouement général qu'a suscité ce livre, mais je confirme que c'est une histoire qu'il faut absolument connaître et faire connaître !
  • lolodec Le 30 Mars 2018 à 21:30
    Je suis quelque peu déçu par cet ouvrage, dont le thème de départ était prometteur. Je regrette que l'auteur s'éloigne de l'idée de départ, même si c'est pour défendre des idées de qualité. Pas mal, sans plus.
  • Eprise de paroles Le 13 Août 2018 à 22:07
    Il y a à travers cet ouvrage un véritable amour pour la littérature et pour l’objet livre qui est, plus qu’un supplément d’âme, une arme « d’instruction massive » contre la violence et le totalitarisme. C’est un témoignage touchant, simple dans son écriture, révoltant dans ses événements rapportés ; un livre qui provoque l’emoi, la licence et un amour inconditionnel des mots face aux bombes. Merci
  • leslivresde Zea Le 17 Septembre 2018 à 18:57
    A lire ! Ce récit documentaire, intéressant, détaillé, fait entendre des voix différentes de Syrie. Sur l'importance des livres comme vecteurs de la pensée et du savoir. Constructif.
  • Kix-Reviews Le 19 Septembre 2018 à 20:01
    Un récit poignant et important, à lire et à faire découvrir.
  • Choco4ever Le 04 Novembre 2018 à 22:34
    Récit (documentaire) sur l'ouverture d'une bibliothèque secrète à Daraya, ville assiégée et bombardée par le régime de Bachar al-Assad. Il s'agit d'une ode à l'amour de la lecture, cette "arme d'instruction massive", une ode aux pouvoir des mots face à la guerre et à l'oppression. Et surtout un magnifique hommage aux habitants et aux résistants de Daraya. Un témoignage à découvrir.
  • M.Kate Le 11 Novembre 2018 à 10:57
    Un vrai coup de coeur. Un documentaire qui prend aux tripes. Et qui nous fait découvrir qu'entre toutes les horreurs de la guerre, le livre permet de garder espoir. "Arme d'instruction massive"
  • Sosolit Le 12 Novembre 2018 à 10:51
    Très beau récit même si finalement le sujet de la création de la bibliothèque est très (trop) rapidement évoqué.
  • DreamerRaccoon Le 17 Novembre 2018 à 00:15
    Un récit poignant, qui explique la situation de la Syrie avec subtilité et humanité. Une vraie réflexion sur l’importance des livres qui permettent d'apprendre, mais aussi d’espérer. Et qui sont, surtout, la lutte la plus efficace contre la pensée unique.
  • Gagathe Le 20 Novembre 2018 à 12:41
    L'autrice est journaliste et le livre se lit comme un reportage journalistique. On ne s'ennuie pas une seconde. Le contexte politique est très bien expliqué. Parfois le ressort mélodramatique est un peu trop exploité. Très bon moyen d'ouvrir les yeux sur la situation en Syrie et au Moyen-Orient.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !