La Chambre des dames, tome 1

Synopsis

Moyenne

16.2

52 votes

BON

Jamais le Moyen Age n'avait encore inspiré un tel roman, chronique chaude et familière d'une famille vivant au XIIIème siècle, dans le royaume de Saint Louis.
Ce roman n'est pas un roman historique au sens habituel du terme. C'est un roman dans l'histoire. Jeanne Bourin y conte l'existence quotidienne des Brunel, orfèvres à Paris, surtout celle des femmes et, tout particulièrement, de deux d'entre elles : Mathilde, la mère, trente-quatre ans, et Florie, sa fille, quinze ans, qui se marie. Tout semble tranquille, assuré. Rien ne l'est car une folle passion et des événements dramatiques vont ravager la vie des Brunel.
Si l'intrigue est imaginaire, le cadre historique, lui, ne l'est pas. Une documentation rigoureuse donne au moindre détail une authenticité que Régine Pernoud, éminente médiéviste, s'est plus à confirmer dans sa préface : les Brunel vivent sous nos yeux comme on vivait en XIIIème siècle rayonnant où l'on mêlait gaillardement vie charnelle et vie spirituelle, quête du corps et quête de l'âme, sans déchirement. A travers La Chambre des dames, tout un temps ressuscite dans sa verdeur, son naturel et son originalité. Nous épousons sa mentalité, tout à la fois voisine et différente de celle d'aujourd'hui. Mathilde, Florie, chaque personnage nous devient familier, nous les aimons comme s'ils étaient des nôtres. C'est ainsi que bien des idées reçues se voient battues en brèche.

6 éditions pour ce livre

Filtrer par type : | Filtrer par langue :

2013 Editions Retrouvées

Française Langue française | 560 pages | ISBN : 2365590454

1990 Editions Crémille

Française Langue française | 256 pages

1986 Editions Le Livre de Poche

Française Langue française | 573 pages | ISBN : 2253039128

1984 Editions France Loisirs

Française Langue française | 429 pages

1983 Editions de La Table ronde

Française Langue française | Traduit par Régine Pernoud | 429 pages

1979 Editions de La Table ronde

Française Langue française | 429 pages

6 chroniques de blogueurs

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez partager vos chroniques de blog dans cette zone ! M'inscrire !

8 commentaires

  • bonne maman Le 09 Mai 2011 à 15:50
    Le top du top en matière de romans historiques
  • Ocean d'amour Le 17 Novembre 2011 à 08:42
    Gros coup de coeur pour ce roman. Je découvre Jeanne Bourin avec émerveillement.
  • A-Little-Bit-Dramatic Le 26 Janvier 2013 à 12:37
    Un premier tome qui m'a captivée, malgré ses lourdeurs stylistiques (Jeanne Bourin est, à mon avis, bien meilleure dans les parties narratives que dans les dialogues). Les personnages sont tous attachants, l'histoire digne d'intérêt. Malgré quelques petits bémols, je me suis laissée emporter.
  • Parthenia Le 27 Janvier 2013 à 16:39
    Une plongée passionnante dans le Paris du XIIIè siècle que l'auteure nous dépeint vivant, coloré, érudit, loin des clichés habituels! La force du roman réside dans des descriptions réalistes et des personnages aux prises avec leur conscience, leurs contradictions, leurs doutes et leur noirceur! Malgré quelques défauts de style, qui peut rester insensible aux drames vécus par les Brunel ?
  • NyrA Le 19 Avril 2013 à 17:26
    J'avais beaucoup aimé ce roman historique bien construit. La romance et la peinture des caractères des personnages et de l'époque m'avaient enchantée ! Je me le relirais bien.
  • Shakes Le 04 Décembre 2013 à 00:44
    Mouais j'avais pas du tout aimé, des personnages trop niais et cliché dans leur genre et une histoire trop convenue, pour un ensemble assez 'bourrin' si vous me permettez le jeu de mots^^
  • Reflets de Lune Le 12 Juillet 2014 à 12:10
    Un excellent livre, qui montre que le ME n'est pas toujours constitué de guerres sanglantes et de croisades...
  • miss bunny Le 05 Janvier 2018 à 23:58
    J’avais adoré ce livre à la première lecture, il y a des années. Aujourd’hui, je suis plus critique. La relation de Florie et Guillaume est malsaine, abusive et s’apparente parfois à du viol. Le pardon de Philippe est irréaliste. Les personnages et les sentiments décrits sont parfois caricaturaux. Mais la peinture du MA, elle, est fort plaisante.

En vous inscrivant à Livraddict, vous pourrez commenter ce livre. M'inscrire !